FUGRO N.V.

For the care of Mr G-J. Kramer,

President & Chief Executive Officer
PO Box 41
2260 AA LEIDSCHENDAM

 

Rotterdam, 30 June 2004

 

Cher Monsieur,

En référence à vos lettres des 11 et 25 juin 2004, et vu votre maigre réponse à notre lettre de 7 juin 2004, nous avons décidé de dénoncer aujourd'hui publiquement Fugro N.V., Robertson Research International et Fugro SL limited (Svitzer) de complicité de l'occupation illégale du Sahara Occidental et de participation au pillage des hydrocarbures du Sahara Occidental par son occupant.

Nous avons réalisé récemment que vos études sismiques au large du Sahara Occidental se terminent en juin. Le silence de Fugro et de ses filiales doit donc être interprété comme une stratégie délibérée de votre compagnie de tenter de gagner du temps jusqu'à ce que ces activités immorales aient été terminées.

Nous sommes déçus du manque de transparence que votre compagnie prétend pourtant érger en principe. En effet, la lettre envoyée à Fugro Geoteam par le Comité norvégien de soutien au Sahara Occidental le 27 mai 2003 - vous informant des aspects négatifs de tout activité de recherche au Sahara Occidental - n'a jamais reçu de réponse, et ces activités ont été entreprises.

En dépit de nos efforts pour avoir des information sur la participation de Svitzer, nous n'avons obtenu aucune réponse ou explication substantielle, mais avons seulement été renvoyées à la centrale de Fugro.

Nous avons également été en contact avec Robertson Research International au Pays de Galles. En dépit de ce que prétend Robertson "nous présentons ouvertement nos résultats, bons ou mauvais", ils refusent de communiquer la natures de leurs activités au Sahara Occidental. Pourtant, sur leur site Web on mentionne que la compagnie effectue depuis 2003 certaines des études au Sahara Occidental et dans d'autres pays de la région.

Toute participation de Robertson Research International et de Svitzer est contraire à la politique énoncée par ministère du commerce et l'industrie (Royaume-Uni) dans ce domaine. Dans sa lettre de 2002, le ministre chargé des relations avec l'Afrique du Nord écrivait : "sur la question de l'exploitation des ressources minérales et halieutiques du Sahara Occidental, le Royaume-Uni retient le statut non-déterminé du territoire. Nous reconnaissons les réalités de la situation dans le territoire lui-même. Par conséquent, nous conseillons aux entreprises britanniques souhaitant opérer au Sahara Occidental de rechercher l'avis et l'accord des deux parties en conflit dans la planification de leurs affaires." Par ailleurs la politique étrangère des Pays-Bas ne reconnaît aucune souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental - en conformité avec le droit international.

Votre référence à l'absence d'un embargo de l'ONU n'est pas pertinente et ne change en rien la validité des arguments juridiques, éthiques et politiques que nous avançons dans notre lettre du 7 juin 2004. Ces arguments sont également évoqués par l'Etat sahraoui dans la lettre de son ministre des Affaires étrangères, qui a explicitement condamné votre participation à l'exploration des hydrocarbures.

Nous demandons instamment une rencontre avec Fugro N.V. en Hollande, à court terme, cette semaine ou la semaine prochaine. Lors de cette réunion, nous voudrions être informés des considérations éthiques, politiques et juridiques de Fugro et de chacune de ses filiales dans cette affaire, et en savoir plus sur les activités qui ont été ou sont encore entreprises au Sahara Occidental.

Nous demandons également une explication quant au genre d'activités qui ont été effectuées par Fugro dans les territoires occupés du Sahara Occidental de juin à septembre 2002, au nom de la compagnie sismique TGS-Nopec.

Lors de la réunion, nous voudrions vous présenter notre demande formelle de cesser vos activités courantes d'exploration, qu'à l'avenir aucune exploration ou activités semblables ne soient effectuées et que les données récoltées par Fugro à ce jour soient remises au Front Polisario.

Enfin nous vous invitons à rechercher le dialogue avec le Front Polisario comme représentant unique et légitime du peuple sahraoui.

Nous vous contacterons dans quelques jours.

Une copie de cette lettre est envoyée à :

Nous vous prions d'agréer l'expression de nos salutations distinguées,

Elizabeth den Haan
Netherlands Foundation for Self-determination in Western Sahara, president

Tel. 00-31-10-2141191 / 06-10858899
E-mail: st.zelfbeschikkingwest-sahara@planet.nl

Au nom de la Coalition internationale pour la protection des ressources naturelles du Sahara Occidental:

Laura Smith
Western Sahara Campaign - UK, coordinator

John Gurr
Western Sahara Campaign - Cymru (Wales), secretary

Erik Hagen
Norwegian Support Committee for Western Sahara, president

Pierre Galand, Sénateur (Belgium)
Comité belge de Soutien au Peuple Sahraoui, president
Coordination européenne de Soutien au Peuple Sahraoui, president

Marie-Claire Martinoli
Association de soutien à un référendum libre et régulier au Sahara Occidental (Suisse)

José Manuel Taboada Valdés
La Coordinadora Estatal de Asociaciones de Amistad y Solidaridad con el
Pueblo Saharaui de España (CEAS-SAHARA), president

Philippe Riché
L'Association des Amis de la R.A.S.D. (Paris), member of the Council

António Baptista da Silva
Associação de Cooperação e Amizade com o Povo Saharaui (Lisbon), coordinator

Maria Augusta Ribeiro
Grupo de Braga pelo Saara Ocidental (Braga, Portugal), coordinator

Francisco Matias Garcia Garcia
Asociación de Amigos del Pueblo Sahraui de Molina de Segura, president

Asociación de Amigas y Amigos de la R.A.S.D.-S.E.A.D.en Lagunen Elkartea (Vitoria-Gasteiz, Spain)

Berthier Perregaux
Comité Suisse de soutien au peuple Sahraoui, président

Giordano Molinazzi
L'associazione El Ouali (Bologna)

Bahia M.H. Awah
Radio Guiniguada 105,9 FM Canarias, journalist

Juan Saez
Asociación de amigos del Pueblo Saharaui de Albacete (Spain)

Jambrina Arriola
Asociacion de Amigos del Pueblo Saharaui AMAL of Santurtzi (Bizkaia, Spain)

Rafael Zulaika Ruiz
Asociación de Amigas/os de la RASD - Gipuzkoa en Donostia (San Sebastián, Spain), member of the permanent committee

Beatriz Olagüe
Asociación Navarra Amigos del Sahara, spokeswoman

Miguel Ardid Gumiel
Colectivo de poesia salvaje and Colectivo de Barrio del Carmen Valencia)

Asociación Navarra de Amigos y Amigas de la RASD (ANARASD)

Lesley Osborne,
Australia Western Sahara Association (AWSA), secretary

Annelie Koschella
Medico International e.V. (Frankfurt), project Coordinator for Western Sahara

P. Pinto Leite,
International Platform of Jurists for East Timor (Leiden), secretary
Dutch section of International Association of Jurists for Western Sahara, coordinator

Carlos Ruiz Miguel,
Editor of Sahara Info (Spain)
Professor of Constitutional Law, University of Santiago de Compostela

J.F. Patiño
Asociación "Pinto con el Sahara" (Spain)

Malainin Lakhal,
Sahara Press Service (Tindouf), editor english pages

Javier Perote
Salvador Pallarès-Gari
Jose Luis Irigoien
Amaia Elgezabal Rementeria
Diego M. Vera Arroyo
Paloma Ruiz León
Fernando Moreiro
José Cuerda Quintana
Amalia Quiros Jimenez

Co- signé par :

European Parliament Intergroup "Peace for the Saharawi people", Margot Kessler president

Asociación Internacional de Juristas por el Sáhara Occidental (IAJUWS), Felipe Briones

Asociación Provincial de Sevilla de Amistad con el Pueblo Saharaui: Miguel Castro Moreno

Asociación Umdraiga, Zaragoza

Asociación Riojana de Amigos de la RASD

Individus :
Pedro Miguel López
Ahmed Mulay-Ali
Maite Berzosa urretabizkaia
Aitzol Diez Berzosa
Lezoko Alkateordea
Irantzu Jauregi Artola
ANA ORELLANA FERNANDEZ, CADIZ (ESPAÑA)
JORGE MARQUEZ, Cordoba
Carmina Garrido
César Carbonell Azagra
Dario Carbonell Azagra
Yasmina Carbonell Azagra
Ruperto Carbonell Perez
Francisca Azagra Yanguas
Montserrat Fortuny Octavio
Meritxell Zamora Fortuny
Maragda Diaz Fortuny
Cora Carbonell Fortuny
Antonio Fortuny Estrade
Montserrat Octavio Conesa
Mª Isabel Linares Ramirez (España)
Jose Cordoba


[Oil exploration campaign] [HOME]