SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 09 - 10 : 27.02. - 12.03. 2005

RASD

29e anniversaire de la RASD

26.02.05, Visites
Le Président de la République reçoit le ministre de l'intérieur et celui de l'agriculture et de la pêche du Pays basque et offre un déjeuner en l'honneur des délégations des Iles Baléares, d'Italie et d'Algérie, au cours duquel il appelle l'Espagne à jouer un rôle plus actif dans la décolonisation du Sahara Occidental à l'exemple du Portugal dans le cas du Timor Est.

27.02.05, situation des droits humains au Sahara Occidental
Le Ministre des territoires occupés et de la communauté sahraouie à l'étranger, Khalil Sidi M'Hamed, assiste à la réception marquant le 29ème anniversaire de la proclamation de la RASD, organisée conjointement par la représentation du Front Polisario et le Comité suisse de soutien au peuple sahraoui, le 25 février 2005 à Genève. Dans une allocution il déclare que la situation des droits humains dans les territoires occupés du Sahara Occidental, risque de conduire à "une escalade dont les conséquences seront imprévisibles pour la région". Faisant le bilan de la situation des droits humains, il estime que "plus de 3.500 personnes sont portées disparues depuis le 31 octobre 1975, date de l'invasion marocaine du Sahara Occidental, parmi elles 526 civils et 150 combattants sahraouis dont le sort est toujours inconnu". Plus de 15.000 personnes ont été victimes de détentions arbitraires, plus de 20.000 personnes victimes de tortures et autres sévices corporels et moraux, 250 victimes de jugements iniques par les tribunaux militaires et civils marocains, 115 personnes assassinées, plus de 15.000 personnes déportées des territoires occupés à l'intérieur du Maroc et plus de 200.000 personnes exilées vers les pays voisins.

28.02.05, Marathon
Plus de trois centsathlètes prennent part au cinquième Sahara Marathon, en provenance d'Italie, d'Allemagne, d'Angleterre, du Canada, de Norvège, d'Australie, d'Ethiopie, d'Algérie, d'Espagne et des Etats-Unis d'Amérique, à côté de plusieurs centaine de Sahraouis. L'Italien Castelleno Villenzo remporte la course entre la wilaya de El Aaiun et celle de Smara, en 3 H. 03 minutes, suivi de deux de ses compatriotes et d'un Sahraoui à la quatrième place. L'Espagnole Leire Elosegui l'emporte chez les dames, son compatriote Juan José s'adjuge le semi-marathon, suivi de deux Sahraouis, Mohamed Lamine Oumar et Boujamaa Deihan. Le Sahraoui Boutalha Bujari est le plus rapide sur 10 km, suivi de ses compatriotes Oumar Najem et Sid Ahmed Mohamed, alors que l'Espagnole Jaione Pene remporte le trophée chez les dames.

01.03.05, Sahara Press Service
La SPS lance son service d'information en arabe :
http://www.spsrasd.info/main3a.html

03.03.05, Luanda
La Secrétaire général de l'Union Nationale des Femmes sahraouies (UNFS), Fatma Mehdi, a appelé ses homologues africaines, lors du 4ème congrès des femmes angolaises, à "soutenir le droit légitime du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance". [SPS]

03-07.03.05, Délégations parlementaires
Une délégation de huit membres du Parlement Européen est en visite dans les camps de réfugiés sahraouis, formée de José Javier Pomes Ruiz, Espagne, du Parti populaire européen (démocrates-chrétiens) et des Démocrates, Mme Karin Scheele, Autriche, Ana Maria Gomes, Portugal, et Iratxe Garcia Perez, Espagne, du Groupe socialiste, Miguel Portas, Portugal, Raül Romeva i Rueda, Espagne et Willy Meyer Pleite, Espagne, du Groupe de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique. Une délégation de six députés du Parlement espagnol était également en visite dans les camps pendant la même période. [SPS]

03-06.03.05, Festival International du Cinéma du Sahara
17 films provenant d'Espagne, d'Inde, du Danemark, de Mauritanie et du Sénégal sont projetés lors de ce festival, auquel participent plus de 280 visiteurs étrangers, y compris des stars espagnoles. En plus des projections nocturnes, des ateliers sur les techniques cinématographiques sont organisés ainsi que des tables rondes entre le public, des spécialistes et des acteurs des films projetés. Une vidéothèque est installée à Aousserd, après celle de Smara l'année dernière, cadeau des organisateurs. Le prix "cinéma du monde" a été décerné au Sénégalais Moussa Sene Absa pour son film "Madame Brouette" (Sénégal-Canada-France, 2004). Interrogé sur ses impressions, M. Absa a déclaré que "Le peuple sénégalais est solidaire avec le peuple sahraoui" (...) "les peuples ne sont pas concernés par les prises de position de leur gouvernement" (...) "Moi je veux que tous les peuples s'autodéterminent, qu'ils soient indépendants, qu'ils vivent dans leur territoire, avec un drapeau, un hymne national et une culture nationale et qu'ils profitent des richesses de leur sous-sol".

06.03.05, Sit in à Awserd
L'Union des Journalistes et Ecrivains Sahraouis (UPES), l'Association des famille de prisonniers et disparus sahraouis (AFAPREDESA) et l'Union des juristes sahraouis (UJS) organisent au dernier jour du festival un sit in et font circuler une pétition. Celle-ci appelle les gouvernements européens, la société civile et les institutions communautaires et "principalement l'Espagne", "à soutenir la juste cause du peuple sahraoui". Des eurodéputés et des députés espagnols, ainsi que de nombreux artistes et intellectuels, présents au festival, signent la pétition, qui condamne les "campagnes médiatiques marocaines, qui propagent des mensonges et contre-vérités sur les réfugiés sahraouis". [
Pétition de solidarité et Communiqué UPES, AFAPREDESA et UJS]

08.03.05, Journée de la femme
A l'occasion de la Journée internationale de la femme, l'Union nationale des femmes sahraouies rend hommage «à toutes les femmes du monde qui luttent pour l'égalité, la justice sociale et la paix». La responsable des relations extérieures de l'Union, Zahra Ramdan, participe à des conférences-débats à Ténérife et à Madrid. [
Appel, en espagnol]

09.03.05, prisonniers de guerre
S'exprimant sur les ondes de la radio algérienne Chaîne II, le président sahraoui, Mohamed Abdelaziz, déclare que seul le dialogue pourrait régler la question des détenus «qui traîne depuis des années». Il se réjouit du fait que «le gouvernement marocain reconnaît enfin l'existence de prisonniers de guerre et donc la partie adverse». [L'Expression, Alger]

11.03.05, prisonniers de guerre
L'ambassadeur du Polisario à Alger, Yslem Baysat, déclare à Ach-Charq Al-Awsat que le Front Polisario est "disposé à libérer les prisonniers marocains à condition que Rabat s'engage à libérer les prisonniers sahraouis détenus dans les prisons marocaines".

RESSOURCES NATURELLES

27.02.05
Lancement d'une campagne internationale qui s'adresse aux actionnaires de Kerr-McGee pour arrêter ses activités au Sahara Occidental occupé.
L'Observatoire des Ressources du Sahara Occidental (Western Sahara Resource Watch - WSRW), qui comporte une vingtaine d'organisations de quatre continents, a écrit aux plus importants actionnaires de Kerr-McGee, dernière compagnie encore active sur place. L'activité de KMG viole la légalité internationale et participe à la prolongation du conflit. L'engagement dans une zone de conflit représente un risque pour les investissseurs. Les actionnaires ont été invités à faire pression sur l'entreprise, afin qu'elle ne renouvelle pas son contrat, qui vient à échéance en mai. [
Communiqué de presse - Lettre aux actionnaires - dossier, etc ]

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

28.02.05, prisonniers politiques sahraouis
Appel urgent de l'épouse du prisonnier sahraoui Mustafa Afilal, Mme Elbatoul Elmoutawakil [
en arabe].

Rapport sur la situation dramatique du prisonnier sahraoui Mustafa Afilal [en arabe]

02.03.05, prisonniers politiques sahraouis
Communiqué du prisonnier politique sahraoui Lakhfaouni Abdallahi [
en arabe]

02-11.03.05
"Dignité pour les prisonniers de la prison noire"
Campagne internationale pour l'amélioration de la situation des prisonniers sahraouis. A cette campagne participent le comité de protection des prisonniers sahraouis d'El Ayoune, le comité contre la torture de Dakhla et le comité des victimes des événements de Smara, en collaboration avec l'Association française d'amitié et de solidarité avec les peuples africains AFASPA. Une récolte de signatures et l'envoi de nombreuses lettres aux organisations internationales, aux responsables marocains et aux organismes de défense des droits humains sont prévus. Les prisonniers sahraouis des prisons marocaines de Kénitra, Settat, Boulmhars à Marrakech, Ait Melloul, Tiznit prévoient des jeûnes de 24 h., une action de protestation a lieu devant la prison noire le 8 mars, ainsi qu'une action de protestation pacifique à Dakhla le 10 mars.[
communiqué + photos]

05.03.05, Ali Salem Tamek
Selon un hebdomadaire marocain, «le militant sahraoui Ali Salem Tamek est rentré en milieu de semaine au Maroc ... Ses différents examens médicaux confirment cependant que son état de santé s'est dégradé. En Belgique, le jeune opposant a eu une rencontre avec les responsables d'Amnesty International...» [telquel 165]

05.03.05, Sit-in des femmes à El Ayoun
Plus de 600 Sahraouies participent à un sit-in devant l'hôtel Nagjir à El Ayoune, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, mais aussi de la campagne marocaine sur "les Marocains emprisonnés par le Front Polisario dans les camps de Tindouf". Les manifestantes exigent l'amélioration des conditions des femmes sahraouies, la vérité sur les disparus sahraouis, le jugement des tortionnaires marocains, le respect des droits de l'homme au Sahara occidental et un référendum libre et juste. Les forces de répression marocaines ont tenté d'empêcher le meeting, au cours duquel ont pris la parole Aminatou Haidar, ex-disparue sahraouie, Sidi Mohammed Daddach, doyen des prisonniers sahraouis et prix Rafto, Ali Salem Tamek, ex-prisonnier d'opinion sahraoui, et Ghalia Id Jimmi, ex-disparue sahraouie. [
Info] + [Photos]

08.03.05, Rabat
Manifestation des étudiant-e-s sahraoui-e-s à Rabat
Une centaine d'étudiant-e-s sahraoui-e-s se réunissent sur le campus universitaire "Al Irfane" de Rabat à l'occasion de la Journée internationale de la femme. Les étudiant-e-s réclament le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui et la libération des prisonniers et détenus politiques sahraouis au Maroc. La police anti-émeute intervient brutalement pour disperser les manifestant-e-s, qu'elle poursuit à travers les divers campus jusque dans leurs chambres. On dénombre de nombreux blessé-e-s, certains sont hospitalisés. Le ministère sahraoui des Territoires occupés publie une liste comprenant 22 étudiants et 7 étudiantes blessés. [
Rapport et liste des blessés - en arabe] [Photos]

09-10-11.03.05, réactions en chaîne
Réagissant à l'attitude des autorités marocaines, les étudiants sahraouis de Marrakech et d'Agadir organisent une manifestation de solidarité avec leurs compatriotes de Rabat. Les diverses organisations de défense des droits humains dans les zones occupées expriment également leur solidarité avec les étudiant-e-s de Rabat. Le lendemain, à Smara, des centaines de citoyens organisent un sit-in devant les locaux de l'administration coloniale marocaine. Les étudiants du lycée "Saguiet El Hamra" de la même ville observent une grève de quelques heures. A Tan-Tan, la police disperse violemment une concentration en faveur des étudiants sahraouis de Rabat, on relève six blessés, dont des mères de famille. Quatre personnes sont arrêtées. Le 11 mars, des étudiants sahraouis de Smara, Marrakech et Agadir se mobilisent à nouveau, cette fois en faveur des victimes de Tan-Tan. [
Photos de la manifestation de Marrakech] [Communiqué AARASD, 11.03.05]
Nombreux communiqués de solidarité en arabe: [
Communiqué des activistes et militants des droits de l'homme au Sahara Occidental, 08.03.05] [Communiqué d'Ali Salem Tamek 09.03.05] [Communiqué des femmes sahraouies, 09.03.05] [Communiqué du Mouvement des élèves sahraouis 09.03.05] [Communiqué Tantan, 10.03.05] [Communiqué Assa , 11.03.05]

10.03.05, prisonniers politiques sahraouis
Ali Salem Tamek, ex-prisonnier d'opinion sahraoui, lance un appel en faveur des détenus sahraouis, en particulier de Lakhfaouni Abdallahi, qui observe une grève de la faim ouverte depuis le 2 mars 2005.

10.03.05, harcèlement d'un militant des droits humains et syndicaux
Le juriste sahraoui et coordinateur des travailleurs sahraouis de la société Phosbucraâ M. Eddia Sidi Ahmed Moussa a fait l'objet d'une agression brutale et arbitraire à son domicile près d'El Ayoun. Des agents des forces auxiliaires et autres milices locales ont saccagé les locaux de son entreprise et son domicile et dérobé divers objets. [
communiqué]

REFERENDUM

01.03.05, UK
Long débat animé à Londres entre une délégation parlementaire marocaine, dirigée par Radi, président du parlement, et des membres de la Western Sahara Campaign. Les parlementaires marocains se trouvaient en Angleterre à l'invitation de la section britannique de l'Union interparlementaire.
[Western Sahara Campaign UK meet Moroccan MPS to discuss Western Sahara,
Press release ,01.03.05]

07.03.05, USA
Le sous-secrétaire d'Etat John Bolton nommé ambassadeur US auprès des Nations unies. Bolton est un familier de la question du Sahara, il a participé de 1997 à 2000 aux côtés de James Baker à l'élaboration de son plan de paix et à plusieurs rencontres entre Marocains et Sahraouis.

08-10.03.05 Madrid, «sommet international sur le terrorisme, la démocratie et la sécurité»
A l'occasion de cette conférence, organisée par le Club de Madrid, des rencontres sont prévues entre le président du gouvernement espagnol, le secrétaire général de l'ONU, le chef du gouvernement algérien et le roi du Maroc, arrivé à Madrid le 10 mars pour participer le lendemain à l'anniversaire des attentats de Madrid. Annan et Rodriguez Zapatero, lors de leur rencontre, auraient convenu que la solution du conflit du Sahara «passe par la négociation».

La CEAS, la Coordinadora estatal de asociaciones solidarias con el Sáhara, avait exprimé son inquiétude devant la perspective d'un abandon, par l'Espagne, de ses responsabilités dans la question du Sahara. Le représentant du Front Polisario en Espagne, de son côté, avait demandé au président du gouvernement espagnol de «jouer un rôle plus actif» auprès d'Annan et de Mohamed VI.

11.03.05, Allemagne
La Ministre adjointe au Ministère fédéral des Affaires étrangères, Mme Kerstin Müller, répondant à une question écrite d'un député, souligne que le gouvernement fédéral allemand "continue, comme auparavant, à soutenir tous les efforts des Nations Unies qui visent la recherche d'une solution pacifique du conflit basée sur toutes les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité a propos de ce conflit". Elle ajoutera également que son pays, "continuera son engagement et particulièrement dans le domaine humanitaire".

MAROC

06-07.03.05, Visite du roi du Maroc en Mauritanie.

06.03.05, Marche à Rabat
Organisée par une ONG créée il y a quelques semaines, Notre patrie (Watanouna), cette «marche nationale» devait traduire «l'unanimité nationale» en faveur de la libération des prisonniers de guerre marocains détenus par le Front Polisario, si longtemps niés, ignorés et à leur retour marginalisés. Les organisateurs ont étendu leur revendication aux «Marocains séquestrés dans les camps de Tindouf», termes qui désignent la population sahraouie réfugiée.

"Véritable fiasco". L'association "Sahara marocain", favorable à l'intégration du Sahara au Maroc, estime que la marche a été «un véritable fiasco»....«Les précédentes marches de solidarité avec les peuples palestiniens ou irakiens ont rassemblé plus d'un million de personnes», poursuit-elle, alors que pour «une cause nationale, entre 15000 et 20000» se sont réunies, «surtout que pour sa réussite d'importants moyens humains, financiers et toute la logistique d'un pays ont été déployés».

Dans un communiqué, le gouvernement sahraoui a déploré que le Maroc, à un moment où il organise "une mascarade de manifestation" à Rabat, refuse toujours de donner la moindre information sur les prisonniers de guerre sahraouis.

11.03.05, droits humains
L'Instance Equité et Réconciliation annonce l'organisation, le 16 mars à Marrakech, le 27 mars à Al Hoceima et à une date non encore fixée à El Ayoun, d'une nouvelle série de séances d'auditions publiques sur les violations des droits de l'Homme commises lors de la période allant de 1956 à 1999. Les étapes de Casablanca, Tan-Tan, Smara, Fès et Tétouan ont été annulées.

MAROC - UNION EUROPEENNE - PAYS-BAS

27.01.05, Union européenne
L'euro-député Erik Meijer demande, dans une question écrite à la Commission, des explications au sujet de l'exposition "Maroc, 5'000 ans de culture", qui se tient à Amsterdam jusqu'en avril, dans laquelle une carte inclut le Sahara Occidental dans le Maroc. Il s'insurge d'autre part contre la présence d'objets provenant des territoires occupés. Il demande à la Commission d'avertir les pays membres de résister aux pressions marocaines et de se conformer à la légalité internationale. [
Written questions by Erik Meijer (Socialist Party, NL &endash; Group European United Left / Nordic Green Left) to European Commission on Morocco exposition and pressure of Moroccan government]

SOLIDARITE

Associazione Fadel Ismail, Mantova: "Per una soluzione giusta e non violenta nel Sahara Occidentale".
Dal 10 al 20 Marzo presso il circolo Arci "Immagina", esposizione di fotografie scattate nei campi profughi sahrawi da Paolo Cattani, dal titolo: "Il coraggio è vivere per la libertà"
Giovedì 17 Marzo Ore 21, presso il Cinema Mignon Via Benzoni, 22 &endash; Mantova, Venerdì 18 Marzo Ore 21, presso Comune di S.Giacomo delle Segnate : Proiezione del film di Mario Martone "Una storia sahrawi" (30') Seguirà relazione di Umberto Romano, poeta e scrittore, autore di libri sul popolo sahrawi sul tema "La cultura per la libertà dei popoli: Sahrawi, un popolo in esilio".

PROCHAINEMENT

15.03. Ouverture de la 61e session de la commission des droits humains de l'ONU, Genève

18 mars - Genève
30 ans ça suffit ! Pour le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui. Référendum maintenant!
Manifestation à l'occasion de la 61ème session de la Commission des droits de l'homme de l'ONU à Genève.
10h - 12h : Rassemblement devant la Place des Nations
13h - 15h: Conférence: Le "Mur de la honte" marocain et le problème des mines antipersonnel (Intervenants: Carlos Ruiz Miguel, Elisabeth Reusse-Decrey, Oubbi Bouchraya, Jean Lamore), au Centre de l'Organisation Météorologique Mondiale. Info: Comité Suisse de soutien au peuple sahraoui
NouvellesSahraouies@arso.org

22-23.03.05, Réunion de la Ligue arabe à Alger: participation annoncée de tous les chefs d'Etat arabes dont Mohamed VI.

30.04.05, Echéance du mandat de la MINURSO.

INTERNET

RASD TV, web de la televisión saharaui
Nouvelles vidéo réalisées depuis le studio de Rabouni ( actualités et message de Mohamed Abdelaziz} à voir sur
http://www.rasd-tv.com/
Os anunciamos que hay dos vídeos nuevos en RASD TV y una buena noticia que tiene que ver con estos videos. La noticia es que RASD TV inicia una nueva etapa en la consecución de sus objetivos, sus instalaciones en Rabuni han empezado a funcionar. El 2 de marzo comenzaron las pruebas de ajuste de emisión, que seguirán durante los próximos meses. En la web de RASD-TV se incluyen dos videos que recogen estas emisiones. El primero es el primer informativo producido y editado por RASD-TV, en sus instalaciones de Rabuni y el segundo un mensaje del Presidente Abdelaziz.
De momento en la web no se ha subtitulado nada para respetar exactamente lo producido en Rabuni. En las próximas semanas lo subtitularán.
Os invitamos a visitar la página para ver estos dos históricos videos :
http://www.rasd-tv.com/

ANALYSIS

OPINION

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

>> Revue de la presse internationale francophone

English

English publications on Sahara Update mailinglist

Castellano

Revista de la prensa en español

Deutsch

Arabe

Italiano


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]