SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 35 -36 : 22.08. - 04.09. 2004

RASD

23.08.04
Khalil Ould Sidi Mohamed, ministre sahraoui des Territoires occupés et des colonies à l'étranger, a remis un "message d'amitié et de solidarité" du président de la RASD au président mauritanien, Maaouiya Ould Taya. Ce message traite du "raffermissement des relations bilatérales (entre les deux pays) et des derniers développements de la situation" en RASD. [AFP]

30.08.04 - 02.09.04
Voyage
Le président de la RASD a entrepris un voyage en Amérique Latine. Lors d'une première escale au Venezuela le 30 août, la délégation, qui comprend Mahfoudh Ali Beiba, Président du Conseil national, Ahmedou Soueilem, ministre conseiller à la Présidence ainsi que les ambassadeurs Ahmed Moulaye Ali (Mexique) et M. El Haj Ahmed (Venezuela), a été reçue par le vice-président vénézuélien, José Vecente Rangel, qui a réitéré le soutien du peuple et du Gouvernement vénézuélien au Plan de paix pour l'autodétermination du peuple sahraoui.

Deuxième étape: Panama.
La délégation sahraouie était invitée à la cérémonie de prestation de serment du nouveau président panamien, Martin Torrijos, le 1er septembre. Lors d'une rencontre avec le dirigeant sahraoui, Torrijos a réitéré "la détermination du nouveau Gouvernement à demeurer fidèle à l'héritage du Général Omar Torrijos (père du président nouvellement élu) dans la défense du droit à l'indépendance du peuple sahraoui et à consolider les relations bilatérales entre les deux peuples." Pour sa part, M. Abdelaziz a salué "la loyauté avec laquelle le peuple et les Gouvernements panaméens successifs ont défendu le droit à l'indépendance du peuple sahraoui depuis que Panama a reconnu la RASD en 1978." A l'issue de la cérémonie d'investiture, M. Abdelaziz a appelé l'Amérique latine à jouer un rôle plus actif et estimé que "c'est le moment propice pour l'Amérique centrale de rejeter, à travers l'établissement de relations diplomatiques avec la RASD", l'attitude intransigeante du Maroc au Sahara Occidental.

Troisième étape: Venezuela
Arrivé à Caracas le 2 septembre, Mohamed Abdelaziz a été reçu le lendemain par le Président de la République Bolivarienne, Hugo Chavez Frias. Les deux chefs d'Etat ont passé en revue les derniers développements de la question du Sahara Occidental et les relations bilatérales entre les deux pays. Chavez a remis au président sahraoui un duplicata de l'épée de Simon Bolivar, "symbole de l'amitié de nos deux pays, de la fraternité qui unit nos deux peuples et de la lutte que le libérateur (Simon Bolivar) a livré pour l'indépendance et contre le colonialisme, en hommage à votre trajectoire de militant pour la liberté et en hommage au combat héroïque que le peuple sahraoui a livré pour son indépendance et contre le colonialisme", a souligné M. Chavez.
Pour sa part, le Président de la République sahraouie a offert à son hôte un bâton de commandement fabriqué par les artisans sahraouis, "en reconnaissance du charisme et de la sagesse que vous incarnez", a-t-il souligné.
A l'issue de l'entretien, M. Chavez a exprimé sa "préoccupation" devant le refus marocain de se conformer à la légalité internationale, affirmant que son pays "va désormais élever sa voix pour appuyer la cause sahraoui". Il a exhorté le Royaume du Maroc à "se conformer aux résolutions du Conseil de Sécurité". D'autre part, le Chef de l'Etat bolivarien a condamné le mur de la honte marocain et réclamé de la communauté internationale "un appui ferme et consistant des Nations Unies, pour qu'elles imposent le respect des résolutions du Conseil de sécurité et pour que la voie de l'autodétermination du peuple sahraoui soit de nouveau prise". M. Chavez a assuré en outre que son Gouvernement va déployer une offensive diplomatique "en Amérique Latine, en Afrique, au niveau des pays de l'OPEP et en Asie conjointement avec nos amis du monde entier", pour "que la paix soit protégée par la justice" et non imposée "par des murs, des mines anti-personnel et des troupes d'occupations. Il faut continuer à dire non à l'impérialisme et non au colonialisme" marocain au Sahara Occidental, a-t-il lancé. [SPS] [
MONOGRÁFICO R.A.S.D.-VENEZUELA, Selección de prensa, 4-09-2.004]

REFERENDUM

19.08.04
Déclaration
Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Mohamed Benaissa, a affirmé, dans un entretien publié par le quotidien marocain "Assabah", que "toute négociation avec le Polisario conduirait à la balkanisation de l'Afrique et que le Maroc ne peut entreprendre une action qui pourrait encourager les mouvements 'sécessionnistes' puisqu'il ne s'agit pas seulement du Polisario". Benaissa a indiqué qu'il existe en Afrique d'autres mouvements sécessionnistes tels que le mouvement de Casamance au Sénégal et les mouvements séparatistes au Soudan. Le Maroc plaide pour l'union et la cohésion, a dit Benaissa, poursuivant que "toute réunion ou rencontre avec un quelconque mouvement séparatiste signifierait en fait une reconnaissance de cette séparation".

01.09.04
Visites familiales
Les visites entre familles sahraouies séparées des deux côtés du "mur de la honte" se sont terminées fin août. Du 5 mars au 31 août quelque 800 personnes ont pu profiter des vols hebdomadaires reliant Tindouf à El Ayoun, Dakhla, Smara et Boujdour, alors que 18'000 personnes figurent sur les listes d'attente. Le Coordinateur sahraoui avec la MINURSO, Mohamed Khaddad, a appelé à l'élargissement du programme pour qu'il profite à un plus grand nombre de Sahraouis. Il a aussi critiqué les entraves du Maroc rencontrées lors cette opération humanitaire. Le HCR s'était déclaré prêt à poursuivre cette action, qui fait partie des mesures de confiance figurant dans le plan de paix de l'ONU, si les moyens financiers lui sont fournis. [SPS]

03.09.04
ONU
Le représentant spécial pour le Sahara Occidental, Alvaro de Soto, rencontrera le roi du Maroc et de hauts responsables marocains les 6 et 7 septembre prochain à Rabat, le président sahraoui le 12 septembre.

TERRITOIRES OCCUPES

22.08.04
Violences policières à El Ayoun occupé
Des policiers en civil et ivres sont entrés de nuit dans la maison d'un ex-prisonnier politique sahraoui, Bachir Seicri. Seicri avait été emprisonné 3 mois à la Prison Noire d'El Ayoun pour avoir tenté de rejoindre les rangs du Polisario au mois de ramadan dernier. La famille s'est opposée à une nouvelle arrestation, de telle sorte que les policiers ont été contraints d'appeler des renforts. La famille a été maltraitée, frappée, torturée et insultée. Suite à ces heurts, la mère de Seicri Fatimetu Ebleila ainsi que sa fille Emneia Seicri ont été gravement blessées. Les incidents ont dégénéré en affrontements avec un grand nombre de voisins accourus sur place. [corr.] [
Communiqué de l'Union des Juristes Sahraouis, 24.08.04]

23.08.04
Arrestation et jugement sommaire
Le jeune Sahraoui Mahmoud El Mustapha Haddad, né à El Ayoun en 1982, a remplacé, dans la nuit du 18 août, le drapeau marocain par le drapeau national sahraoui dans la cité Eskeikima. Il a été immédiatement arrêté par douze hommes en civil appartenant à la police marocaine. Il a été torturé avant même d'être emmené dans une voiture civile au poste de la police judiciaire, où il a été soumis durant 72 heures à toutes sortes de torture: brûlures avec des cigarettes, coups sur toutes les parties du corps, etc. Il a été contraint de signer un dossier "préfabriqué" d'aveux avant d'être transféré à la Prison Noire d'El Ayoun le 20 août. Le 23, au cours d'un jugement sommaire en l'absence de son avocat et de sa famille, il a été condamné à 8 mois de prison et à une amende de 5.000 dirham. Motif : atteintes aux principes sacrés de l'Etat et bagarre avec les forces de l'ordre.
Sa mère, Fatma Hiba, a tenté de déposer plainte auprès du procureur général de la ville d'El Ayoun, protestant contre les conditions d'arrestation de son fils et les tortures subies. Le procureur a refusé d'enregistrer la plainte. La famille va faire recours contre le jugement. [corr.] [
Comunicado AFAPREDESA y UJS 25.08.04] [Press release AFAPREDESA and USJ, 25.08.04]

02.09.04
Appel
Les prisonners politiques de la Prison Noire d'El Ayoun condamnent dans un communiqué les exactions commises par l'Etat marocain contre la population sahraouie des territoires occupés, en particulier la pratique systématique de la torture et autres traitements inhumains et les jugements sommaires, citant les cas de Mahmud Mustafa Haddad (voir plus haut) ou celui du citoyen sahraoui Mohamed ould Chia de Dakhla, condamné à 4 mois de prison après avoir été sauvagement torturé par l'inspecteur de police, le dénommé Bouchaib.
Ils lancent un appel pressant à la communauté internationale et en particulier aux organisations de défense des droits de l'homme pour faire les pressions nécessaires sur le Royaume du Maroc afin qu'il se conforme aux dispositions des conventions des droits de l'homme qu'il a ratifiées.[
Communiqué] [Comunicado] [Press release] [Árabe]

MAROC

28.08.04
Activisme sahraoui
Goulimine, ville au sud du Maroc à forte population sahraouie, a été le théâtre d'une action-éclair d'indépendantistes sahraouis.
Lorsque tôt le matin, les premiers habitants se sont rendus au souk hebdomadaire, connu sous le nom de souk AMHAYRICH, ils se sont trouvés face à une décoration inhabituelle: partout dans le souk étaient affichés des drapeaux de la RASD.
Les autorités locales sont rapidement intervenues pour ramasser ces drapeaux et empêcher d'autres habitants d'accéder au lieu. Après cette opération de ramassage, un barrage de police a été érigé à l'entrée du souk pour fouiller les habitants qui s'y rendaient et surtout les jeunes parmi eux.
Ce souk (marché) hebdomadaire a lieu chaque samedi depuis toujours. Pour la ville de Goulimine et toute la région c'est un lieu de rencontre commercial où la population s'approvisionne en légumes, vivres et où se vendent également les chameaux et les chèvres.
A Goulimine et dans les oasis environnantes comme Tighmert, Asrir, les Sahraouis sont nombreux et beaucoup se sentent discriminés. On se souviendra encore des vives réactions et manifestations qui ont eu lieu en avril de cette année suite au décès d'un jeune Sahraoui, Chouihi Slimane, mort des suites de tortures subies au Centre de la gendarmerie royale à Goulimine. [>>
documentation complète]

01.09.04
Augmentation du prix des produits pétroliers liquides au Sahara occupé
La récente augmentation du prix de vente des produits pétroliers liquides a touché le Sahara Occidental occupé au même titre que le reste du Maroc. Ainsi, le litre d'essence, à titre d'exemple, est vendu au Sahara à 4,72 DH contre 9,35 dans le Royaume. C'est un début de normalisation des prix dans un territoire qui bénéficie d'un traitement d'exception. Il semblerait qu'une augmentation par paliers serait envisagée afin de d'aligner les prix pratiqués à ceux du Maroc. Jusqu'à présent les teritires occupés du sahara Occidental ont bénéficié d'un abattement fiscal de 50 % sur les produits pétroliers.

DROITS HUMAINS

30.08.04
Journée internationale des disparus - Día de los desparecidos- Day of the Disappeared

SOLIDARITE

19.08.04
Colloque à Melbourne sur le thème "Ressources et Indépendance : parallélismes entre le Timor Oriental et le Sahara Occidental.
L'Institut d'Etudes postcoloniales a accueilli une réunion organisée conjointement par l'Association Australie-Timor Oriental (Australia-East Timor Association, AETA) et l'Association Australie-Sahara Occidental (Australia-Western Sahara Association, AWSA) au cours de laquelle Kamal Fadel, représentant du Polisario en Australie et Kwame Mfodwo, juriste international de la Monash University, ont parlé du Sahara Occidental, alors que Alex Tilman (Fretilin) et Helen Hill (Victoria University, présidente de AETA) sont intervenus sur le Timor Oriental. Les Australiens, très sensibilisés par la lutte pour l'indépendance au Timor, ont très bien compris les enjeux de la lutte que mène, de l'autre côté de la planète, le peuple sahraoui encore privé de son droit à l'autodétermination et à l'indépendance.[corr.]

PROCHAINEMENT

30 Conferencia EUCOCO - 30ème Conférence EUCOCO - 30th EUCOCO Conference: Zaragoza (Spain), 26, 27 and the 28 of November 2004.

INTERNET

OPINION

 

 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français

Revue de la presse internationale francophone http://fr.groups.yahoo.com/group/revue-de-presse-sahara-occidental/messages

Nouveau livre: Ignace Dalle : Les trois Rois, La monarchie marocaine de l'indépendance à nos jours, Fayard, 840 p.

English

English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano

Revista de la prensa en español http://es.groups.yahoo.com/group/revista-de-prensa-sahara-occidental/messages

Arabe


Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]