29 février 1996: COMMUNIQUE du Ministère de l'Information de la République Arabe Sahraouie Démocratique

63ème Session du Conseil des Ministres de l'OUA

M. Malainine SADIK, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération de la République Arabe Sahraouie Démocratique, a été reçu le mardi 27 février 1996 à Addis Abeba par Mr. Meles ZENAWI, Premier Ministre de la République Fédérale d'Ethiopie et Président en exercice de l'Organisation de l'Unité Africaine, auquel il a remis un message de M. Mohamed ABDELAZIZ, Président de la République Arabe Sahraouie Démocratique, Secrétaire Général du Front POLISARIO.
Au cours de cette audience, à laquelle a assisté du côté sahraoui Mr. Aliyen Habib KENTAOUI, Ambassadeur de la RASD auprès de l'Ethiopie et de l'OUA, le Ministre sahraoui des Affaires Etrangères et de la Coopération, a amplement informé le Président en exercice de l'OUA des derniers développements du processus de paix au Sahara occidental, et particulièrement des obstacles mis en place par le Maroc devant la mise en oeuvre du plan de règlement et son refus d'engager des négociations directes avec le Front POLISARIO conformément au souhait de la Communauté internationale.
De son côté, et après avoir renouvelé la solidarité de son pays avec le juste combat du peuple sahraoui et ce, au moment même où celui-ci célèbre le 20ème anniversaire de la RASD, le Premier Ministre éthiopien a assuré le Ministre sahraoui que l'OUA continuera à participer de façon constructive à l'application loyale et honnête du plan de paix, dont le but est la garantie et la préservation du droit légitime du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance.
Le Premier Ministre éthiopien a affirmé, par ailleurs, que l'OUA ne sera jamais partie prenante dans une quelconque opération qui irait à l'encontre des droits sacrés du peuple sahraoui.
En outre, et en marge des travaux de la 63ème session du Conseil des Ministres, M. Malainine SADIK a eu des entretiens avec plusieurs ministres et chefs de délégations des pays participant à cette conférence, parmi lesquels l'Algérie, l'Afrique du Sud, l'Ethiopie, la Tanzanie, le Malawi, la Guinée Bissau et le Botswana.
Communiqués,
Western Sahara Homepage