SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 44

31.10. - 06.11.1999

 

30.10.-04.11.99
"Intifada" sahraouie
Depuis la nuit du 30 octobre El Ayoun est à nouveau le théâtre d'affrontements sanglants entre Sahraouis et forces d'occupation marocaines. Des centaines de personnes, qui manifestaient pacifiquement contre la répression et la politique marocaines, ont été violemment dispersées dans la nuit du 30 octobre par les forces de police et de l'armée.
Le lendemain, nouvelles manifestations en réponse à l'appel du Front Polisario d'observer une minute de silence à la mémoire du martyr Mohamed Cheikh Aleyiat, décédé lors des émeutes de fin septembre. Le drapeau marocain, qui flottait sur le nouveau siège administratif du quartier "Maatallah", où sont entassés les Sahraouis, a été brûlé. Les manifestants sahraouis scandaient les slogans "Les envahisseurs hors du pays" et "Le Sahara Occidental n'est pas le Timor Oriental". Une centaine de personnes ont été arrêtées et de nombreuses autres blessées. Les demeures de plusieurs familles sahraouies ont été investies par la police et saccagées. Les dégâts matériels sont importants.
Les manifestations se sont poursuivies les jours suivants à El Ayoun, causant de nombreux blessés, dont un grièvement et de nouvelles arrestations. D'autres manifestations ont eu lieu à Zak, à Tan-Tan (Sud Maroc), Agadir et Marrakech. A Rabat, quelque 200 étudiants sahraouis ont manifesté le 4 novembre devant le parlement pour réclamer l'arrêt des "brutalités policières" à El Ayoun, l'ouverture d'une enquête judiciaire et la poursuite des responsables des "violences" commises par la police.
L'Organisation Marocaine des Droits Humains (OMDH) a déposé une plainte auprès du Procureur général pour "violation de domicile, séquestration arbitraire et tortures" suite aux manifestations qui ont secoué fin septembre El Ayoun.

01.11.99
Canaries: immigration clandestine
Au moins 2'200 clandestins sont arrivés dans l'île de Fuerteventura depuis le début de l'année, en provenance du Sud Maroc et du Sahara Occidental. Immigrants sans papier d'identité, ils parviennent aux Canaries après 10 à 20 heures de navigation dans de petites barques, grâce à des passeurs qui exigent 300 dollars par personne. Les clandestins sont en principe expulsés vers le Maroc. Parmi eux certains Sahraouis ont demandé l'asile politique. Le ministre de l'Intérieur espagnol parle d'un trafic mafieux d'immigrants entre le Maroc et les Canaries, organisé par des narco-trafiquants et marchands d'armes.

01.11.99
Référendum
Le traitement des recours ne "doit en aucun cas sortir du cadre des accords signés en mai dernier par le Front Polisario et le Maroc, a déclaré le coordinateur sahraoui avec la MINURSO, M'hamed Khaddad, à la radio "la voix de l'Amérique". Conformément à ces accords, a-t-il indiqué, chaque requérant doit remplir certaines conditions et surtout "amener des éléments nouveaux" qui n'ont pas été pris en considération par la commission d'identification dans la phase antérieure. M. Khaddad a qualifié l'inondation des bureaux d'identification par plus de 78.000 demandes de recours, "d'acte en contradiction avec les recommandations du Conseil de sécurité"
A la question de savoir si les derniers changements intervenus au niveau du coordinateur marocain avec la MINURSO ont eu des répercussions positives sur la situation des territoires occupés, Khaddad a indiqué que dans le fond il n'y a pas eu de changement mais qu'il s'agit plutôt de réorganisation dans l'administration marocaine, visant à gérer les sensibilités entre les ministères de l'intérieur, les affaires étrangères et le palais.

02.11.99
Conseil de sécurité
Le Conseil de sécurité, dans une séance à huis-clos, s'est penché sur le rapport du secrétaire général. Plusieurs membres du Conseil auraient exprimé leur préoccupation devant le nombre élevé de demandes de recours introduites par le Maroc, selon une source diplomatique digne de foi. Le Conseil de sécurité attendra le rapport de Kofi Annan en décembre prochain pour prendre une décision.
Le coordinateur sahraoui avec la MINURSO, M'hamed Khaddad, a été reçu par le président du Conseil de sécurité, M. Danilo Turk, Slovénie. Il lui a remis un mémorandum exprimant l'opposition du Front Polisario à tout nouveau report du référendum (SPS).

02.11.99
"Affaires sahariennes"
Le premier ministre Youssoufi a présidé une réunion ministérielle consacrée à l'examen de questions relatives aux «provinces du sud» dans les domaines de l'habitat, de l'emploi et de l'amélioration des conditions des étudiants. Cette réunion entre dans le cadre de la mise en oeuvre des décisions de la Commission royale chargée du suivi des affaires sahariennes.

03.11.99
Commission royale pour le Sahara
Une délégation de la Commission royale pour le Sahara s'est rendue à El Ayoun et à Tan-Tan. Composée de Driss Basri, ministre de l'Intérieur, Abdelkébir M'daghri Alaoui, ministre des Affaires Islamiques, Fathallah Oualalou, ministre de l'Economie et des Finances, le général de division Housni Bensliman, commandant de la gendarmerie royale, le général de division Abdelaziz Bennani, commandant de la zone Sud, le général de brigade Ahmed Kourima, inspecteur général des forces auxiliaires pour la zone Sud et Abdelhafid Benhachem, directeur général de la sûreté nationale (police), elle a rencontré élus, corps constitués, chioukhs, corps enseignant, associations de parents d'élèves, etc.
Le ministre de l'Intérieur a invité les habitants de la région au calme et à la discipline, car le Maroc, a-t-il dit, traverse une "période difficile" et il ne faudrait pas donner à ses ennemis l'occasion de travestir les faits. Il a annoncé la visite, prochainement, du Prince Moulay Rachid et de la Princesse Lalla Meriem. Le ministre des Affaires islamiques a déclaré que le Maroc avait adopté une nouvelle politique au Sahara, basée sur la transparence, le réalisme et l'objectivité. Il a critiqué les "erreurs de l'action gouvernementale au Sahara", estimant "qu'il faut reconnaître ces erreurs, avoir le courage de dire qu'on s'est trompé et demander des comptes aux responsables de ces erreurs". Driss Basri a estimé, dans une déclaration à l'occasion d'une rencontre avec des élus locaux, que le référendum serait reporté de "deux à trois ans".

04.11.99
Référendum
L'ONU a confirmé que le référendum d'autodétermination au Sahara Occidental sera "très probablement" reporté d'au moins plusieurs mois. Le porte-parole de l'ONU Fred Eckhard a invoqué le fait que 79.000 personnes ont fait appel de leur exclusion des listes électorales pour ajouter que "cela va très probablement repousser" le référendum.
"Le Maroc veut tuer le référendum en utilisant le poignard des recours", a affirmé Ahmed Boukhari, représentant sahraoui auprès des Nations unies, ajoutant que la déclaration faite par Basri "est une provocation qui prouve que le Maroc n'est absolument pas intéressé au référendum". Le Front Polisario est tout au plus disposé à admettre "un retard technique de deux ou trois mois", a-t-il ajouté.

04.11.99
Visite du premier ministre français au Maroc
La première séance de travail du IIIème sommet gouvernemental franco-marocain de Fès a été consacrée à l'évocation "entre amis" de sujets internationaux. Sur la question du Sahara Occidental et le récent report de l'organisation du référendum d'autodétermination, on fait valoir côté français que cette consultation "n'était techniquement pas prête" et qu'il ne fallait pas "brusquer les événements" (AP).

05-07.11.99, Las Palmas, 25ème Conférence européenne de coordination du soutien au peuple sahraoui
La 25ème conférence s'est ouverte en présence du président sahraoui Mohamed Abdelaziz et de nombreuses délégations étrangères d'Europe, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique. Parmi celles-ci entre autres des représentants du Congrès américain, du Parlement suédois, de parlements régionaux d'Espagne et le prix Nobel de la Paix José Ramos Horta. Dans son discours d'ouverture Mohamed Sidati, ministre conseiller à la Présidence, a évoqué les violences encore en cours dans les territoires occupés et la répression anti-sahraouie. Il a dénoncé la stratégie marocaine tendant à éloigner encore une fois de plusieurs années la tenue du référendum. Les délégués se pencheront pendant trois jours sur l'aide humanitaire, les droits humains, l'observation du référendum et les aspects politiques de la question sahraouie.

05.11.99
Las Palmas
Lors d'une conférence de presse Mohamed Abdelaziz a évoqué l'amplification de l'«intifada» du peuple saharoui dans les territoires occupés, dénonçant la vague de répression contre les Sahraouis qui revendiquent leurs droits légitimes à l'autodétermination et à l'indépendance. Il a souligné que 60 Sahraouis ont été condamnés la veille à de lourdes peines pour avoir manifesté pacifiquement à El Ayoun et dans d'autres localités du Sahara Occidental et du Sud Maroc. A propos du renouvellement des accords de pêche entre l'UE et le Maroc, le président sahraoui a dénoncé «le chantage» qu'exerce le Maroc sur l'Espagne.

SOLIDARITE

29.10.99, Olivenza, province de Badajoz, Extremadure, Espagne: constitution de l'Asociacion oliventina de ayuda al pueblo saharaui. Informations: Jose Condiño Sopa : jcondino@ceme.es

02.11.99, Santander: L'Université de Cantabrie abrite l'Observatoire cantabrique pour un référendum libre, transparent et impartial au Sahara Occidental. Cet organisme se chargera du recrutement des volontaires qui participeront, comme observateurs, au référendum.

NOUVEAU SUR INTERNET

La Pagina oficial de la 25 Conferencia Europea de Coordinacion del Apoyo al Pueblo Saharaui, Las Palmas, 05, 06, 07.11.99: http://www.telecan.es/sahara

Sahara Press Service : http://www.citeweb.net/spsinfo

El Consejo de la Juventud de España: nueva página web sobre su campaña de observadores juveniles internacionales para el referéndum en el Sahara Occidental: http://www.cje.org/cri/sahara.html

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]