SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

SEMAINE 43

24. - 30.10.1999

24.10.99
Territoires occupés
L'agence sahraouie SPS fait état de la poursuite de la campagne de recrutement forcé de jeunes Sahraouis dans l'armée marocaine. Diverses pressions seraient exercées afin que les jeunes Sahraouis s'annoncent dans les bureaux de recrutement ouverts à cet effet. 180 Sahraouis d'El Ayoun, âgés de 20 à 25 ans, auraient été transférés ces derniers jours au camp d'instruction militaire de Tifnit à Agadir. En juin 250 jeunes Sahraouis de Zag et Assa (Sud Maroc), en octobre une centaine en provenance d'El Ayoun, de Tan-Tan et d'Assa avaient suivi le même chemin (
SPS).

25.10.99
Tan-Tan (Sud Maroc)
Dans un communiqué le ministère sahraoui des Territoires occupés et de la Diaspora annonce que plus de 300 jeunes Sahraouis ont organisé un sit-in le 23 octobre devant le gouvernorat de Tan-Tan, pour revendiquer l'amélioration de leurs conditions de vie et manifester leur soutien aux victimes de la répression d'El Ayoun. La manifestation a été dispersée par la police et l'armée, mais elle a été reconduite le lendemain, cette fois sans que la police n'intervienne. Le 25 les manifestants ont poursuivi leur mouvement et dressé deux grandes tentes devant les bâtiments officiels. Le quotidien marocain
Rissalat al-Oumma s'est fait l'écho de ces manifestations.

25.10.99
24e anniversaire de la marche verte
Le ministère des Territoires occupés et de la Diaspora lance un appel pressant à toute la communauté sahraouie, où qu'elle se trouve, pour se solidariser avec les victimes de la répression marocaine et honorer la mémoire de Mohamed ould Cheikh ould Aleyat. Ce Sahraoui, adjudant-chef dans l'armée marocaine, né en 1953, a été retrouvé pendu à El Ayoun, juste après les émeutes de septembre. Les autorités marocaines lui reprochaient de s'être solidarisé avec ses concitoyens. Des marches silencieuses auront lieu dans chaque wilaya le 31 octobre, date anniversaire de l'invasion marocaine du Sahara Occidental, et une minute de silence sera observée à 12 h. T.U.

25.10.99
Commission royale de suivi des affaires sahariennes
Sous la présidence du roi cette commission, nouvellement créée, comprend le premier ministre Youssoufi, le ministre de l'intérieur Basri, le ministre des affaires islamiques M'Daghri Alaoui, le ministre de la justice Azzimane, le commandant de la gendarmerie royale, le général Benslimane, le commandant de la zone militaire sud, le général Bennani, le directeur général de la direction générale des études et de la documentation [contre-espionnage], le général Kadiri, et le directeur général de la sûreté nationale, Benhachem. Elle a décidé d'allouer une enveloppe budgétaire pour lutter contre le chômage, de faciliter le transport des étudiants sahraouis et d'aider les handicapés. Elle a nommé une commission technique chargée d'améliorer les conditions dans les «camps de l'unité».
La commission a décidé de «dynamiser» et rendre plus représentatif le Conseil Royal Consultatif pour les Affaires du Sahara. Cet organisme, créé par Hassan II en 1981, comptant 85 membres (six pour chaque tribu sahraouie) désignés par le parlement, les conseils locaux, les tribus et les zaouias, était chargé des questions sahariennes. Sa composition va être renouvelée par des «élections» et il sera représenté au sein de la commission de suivi.

Réaction
Le ministère de l'Information sahraoui, dans un communiqué publié le 27, critique «l'intention [du Maroc] d'organiser des élections pour mettre sur pied un soit-disant conseil consultatif royal» dans les territoires occupés du Sahara Occidental et considère cette initiative «comme une flagrante violation des dispositions du plan de règlement ONU/OUA».

Commentaire
Ach-Chark al-Awsat (quotidien saoudien paraissant à Londres) relève que le ministère de l'Intérieur n'est plus le maître absolu du dossier du Sahara, même si Basri fait partie de la nouvelle commission. Les observateurs s'intéressent davantage à la présence, au sein de cette même commission, du ministre des Affaires islamiques, qui avait reçu, à la fin du règne de Hassan II, des délégations de Sahraouis venues à Rabat présenter leurs remarques concernant la gestion administrative des provinces du Sud. Selon des sources concordantes, le ministre aurait violemment critiqué le ministère de l'Intérieur et les autorités locales au cours d'une réunion du gouvernement en septembre. Les observateurs voient dans les nouvelles dispositions concernant la gestion du dossier saharien une espèce de remaniement ministériel en prélude au remaniement attendu, dont il est question actuellement dans tous les salons de Rabat (revue de presse de l'ambassade de France à Rabat, 29.10.99).

27.10.99
Maroc
«Des citoyens sahraouis [transfuges de Tindouf, enfants et veuves de militaires morts au combat et victimes de mines] manifestent depuis le 24.10. pour réclamer un emploi, un logement et une participation à la vie politique. Ils refusent tout dialogue avec le ministère de l'Intérieur, qui fait des promesses "mensongères". Selon eux, "les seuls bénéficiaires dans les provinces sahariennes sont les présidents des conseils communaux et les représentants des habitants au Parlement", qui ne posent pas les vrais problèmes. Pour leur part, les enfants et les veuves des martyrs protestent contre la faiblesse des indemnités, qui n'excèdent pas 800 DH, et les victimes des mines dénoncent l'absence de toute indemnité et assistance médicale. Les protestataires sont installés depuis deux semaines au Club Yasmine de Harhoura-Temara» (
Al-Ahdath al-Maghribia, quotidien marocain, cité par la revue de presse de l'ambassade de France à Rabat).

27.10.99
Selon le journaliste français Stephen Smith, les Etats-Unis auraient mis entre parenthèses leur solution d'une «troisième voie» - une entente négociée entre le Maroc et le Polisario - pour ne pas «fragiliser Mohammed VI par une épreuve précoce» (
Libération).

28.10.99
Parlement européen
L'intergroupe "Paix pour le peuple sahraoui" du Parlement européen, reconstitué après les élections, a tenu sa première séance sous la présidence de Madame Margot Kessler, Allemagne, PSE.

28.10.99
Kofi Annan a reçu, au siège de l'ONU à New York, M'Hamed Khaddad, coordinateur sahraoui avec la MINURSO, qui lui a transmis un message du président Abdelaziz se rapportant aux dizaines de milliers de recours déposés par le Maroc ainsi qu'aux récents événements d'El Ayoun.

28.10.99
Rapport intérimaire du secrétaire général sur le Sahara Occidental
S/199/1098
Kofi Annan constate qu'il y a progrès dans l'identification des tribus contestées, 29'818 personnes ayant été identifiées. Cette opération devrait être terminée fin décembre. En ce qui concerne les recours, le secrétaire général révèle qu'il y a eu 79'125 recours, dont 65'072 contre l'exclusion et 14'053 contre l'inclusion. Seuls 6% de l'ensemble des recours proviennent de la partie sahraouie. La plupart des recours ne se basent pas sur des faits nouveaux mais invoquent des témoins. Le traitement de ce «très grand nombre» de recours va prendre 10 à 12 mois, sans compter les recours des requérants des tribus contestées. Dans ces conditions, écrit-il, il risque fort d'y avoir un long processus de recours, qui concernera pratiquement toutes les personnes refusées en première instance ainsi qu'un grand nombre de requérants, dont l'inclusion dans la liste provisoire a été mise en doute. Ceci aura des conséquences au niveau du personnel, des finances et du calendrier. Tout dépendra des résultats de l'analyse de la recevabilité des recours, souligne-t-il, ajoutant qu'«il faudra étudier de près toutes les conséquences» de l'application des procédures de recours. M. Annan fera au début de décembre «une évaluation réaliste de ce qui devra être fait dans les mois à venir».

Pour Ahmed Boukhari, représentant du Polisario à l'ONU, le Maroc continue de jouer la carte de la tactique dilatoire, en inondant la MINURSO de recours. Si ceux-ci sont déclarés recevables, le référendum pourrait être retardé de deux ans. Une application rigoureuse du protocolle d'identification devrait conduire au rejet de presque tous les recours.

29.10.99
Chirac au Maroc
Le président français Jacques Chirac, précédant Jospin de quelques jours, s'est entretenu avec le roi Mohammed VI à l'occasion d'une brève visite privée au Maroc. L'Elysée précise que les deux dirigeants ont évoqué entre autres les questions régionales, dont le Sahara Occidental.

29.10.99
Mohammed VI a reçu Martin Indyk, secrétaire d'Etat adjoint américain chargé du Proche-Orient.

SOLIDARITE

17.10.99, Rome, Italie: La Conférence nationale "Paix au Sahara Occidental et autodétermination pour le peuple sahraoui", qui s'est tenue à Rome en présence de Mohamed Sidati, ministre conseiller à la Présidence de la RASD, a approuvé une plateforme. L'Association nationale de solidarité avec le peuple sahraoui s'est réorganisée sous forme d'une fédération ouverte à toutes les organisations solidaires avec le peuple sahraoui. Un nouvel exécutif de 18 membres a été élu, présidé par Luciano Ardesi.

21, 22 et 23.10.99, San Sebastian, Espagne: Réunion du bureau du Collectif des étudiants du Sahara Occidental, CESO, dans le but de préparer l'assemblée annuelle, fixée du 26 au 30 décembre. Le CESO a pour buts de faire connaître la réalité sahraouie.

PROCHAINEMENT

Espagne: L'Union de la Jeunesse sahraouie et le Conseil de la jeunesse espagnole ont préparé une tournée de sensibilisation en Espagne sur la situation des jeunes Sahraouis, qui débute lors du 3e Foro Eurolatinoamericano de Juventud à Mollina. Des visites sont prévues en Extrémadure, Castille et Léon, Andalousie et Madrid. Contact: jmartin@cje.org

12.11.99: Manifestation à Oviedo à l'occasion du 24e anniversaire des accords de Madrid organisée par la Asociacion de Amigos del Sahara de Asturias.

INTERNET

MESSAGE de l'UJSARIO aux étudiants sahraouis à l'étranger:
«Nous avons ouvert une adresse e-mail spécialement pour permettre de créer des liens et des possibilités d'échange d'information entre les étudiants sahraouis à l'étranger. Cette adresse <
shujsario@netscape.net> sera accessible à tous les étudiants sahraouis qui peuvent demander le mot de passe en s'adressant à mmouloud@netscape.net »

NOUVEAUX SITES

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]