SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

 

SEMAINE 36

05. - 11.09.1999

 

Timor Oriental - Sahara Occidental
Une année environ avant les Sahraouis les Timorais ont pu exercer leur droit à l'autodétermination dans le cadre d'un plan de règlement négocié par les Nations unies avec le Portugal ancienne puissance coloniale et l'Indonésie puissance d'occupation depuis 1975. Le peuple du Timor Oriental s'est prononcé à 80% pour l'indépendance sans même que le mouvement indépendantiste ait eu besoin de faire campagne. La dramatique suite des événements, prévisibles pour des observateurs avisés, révèle l'impuissance et le manque de courage de la communauté internationale pour faire respecter le droit.
Les événements sanglants de ces derniers jours ont suscité des sentiments d'indignation et et de solidarité partout dans le monde et stimulent la réflexion par rapport au Sahara Occidental.
Parti du Portugal un appel à la solidarité a été suivi par diverses organisations et individus solidaires du peuple sahraoui. De nombreux appels dans le même sens ont été diffusés.
Dans la presse espagnole des analyses et comparaisons entre les deux conflits ont été publiées.
M. Felipe Briones, secrétaire général de l'Association Internationale des Juristes pour le Sahara Occidental, qui a participé au référendum timorais en qualité d'observateur international accrédité, a déclaré à son retour que cette expérience le prépare à mieux assumer sa mission au Sahara Occidental. Il a critiqué le rôle de l'ONU dans l'ancienne colonie portugaise qui n'a pas tenu compte du contexte dans lequel le vote avait lieu. Il a relevé la similitude des deux situations. L'évolution tragique après le vote au Timor montre qu'il est indispensable de désarmer l'armée marocaine pour garantir un déroulement juste et démocratique, a-t-il déclaré.

Pour plus d'informations consulter une page de liens sur le Timor Oriental.

06.09.99
Identification

Le processus d'identification a repris après que les problèmes de la désignation de chioukhs et conseillers pour certaines des tribus "contestées" aient été réglés. L'interruption aura duré du 24.07 - 5.09.

06.09.99
Déclaration du sous-secrétaire d'Etat américain chargé du Moyen-Orient et du Maghreb, Martin Indyk, en visite à Alger
:
Les Etats-Unis souhaitent "l'amélioration des relations entre l'Algérie, le Maroc et la Tunisie". M. Indyk a plaidé pour le programme de partenariat entre les USA et le Maghreb, le "Plan Eizenstadt", lancé il y a quelques mois parallèlement au renforcement des initiatives américaines visant l'application des résolutions de la communauté internationale dans la question du Sahara Occidental. Ce plan implique la création d'une zone de libre échange et prévoit l'investissement de 2 milliards de dollars, dont les trois quart en Algérie.

08.09.99
Rapport du secrétaire général de l'ONU, S/954/1999

Dans son rapport le SG de l'ONU fait état des progrès réalisés et des retards accumulés, et conclut en proposant une prolongation du mandat de la MINURSO de 3 mois jusqu'au 14 décembre. Il estime que l'identification des candidats devrait se terminer avant fin décembre mais fait état de la pénurie de personnel qualifié pour les recours et l'idenification.
En ce qui concerne les recours, leur nombre est important et nécessitera plus de temps que prévu ainsi qu'un personnel plus nombreux. Au 3 septembre, date de clôture des bureaux de recours à El Ayoune, au camp de Smara, à Nouadhibou, Tan-Tan et Goulimine, 47'796 recours avaient été déposés, 40'400 concernaient la non-inscription sur la liste provisoire des votants, alors que 7'356 récusaient la présence d'une personne sur cette liste. Les centres de Dakhla, Boujdour, Smara et Zouerate devraient fermer le 11 septembre, les huit autres, sept au Maroc + le bureau mobile pour les camps de Dakhla, El Ayoune et Smara, seront clos le 18 septembre.
Le rapport relève encore des difficultés douanières à l'aéroport d'El Ayoune pour l'introduction de matériel de télécommunication, pourtant essentiel au travail de la commission d'identification.
Les discussions sur l'accord sur le statut des forces continuent avec le Maroc.
Le projet de mesures propres à instaurer la confiance prévoyant des rencontres des populations de part et d'autre du mur, ainsi que le projet de protocole pour l'organisation du rapatriement sont à l'étude avec les parties. Dans les campements 26'429 réfugiés (3'701 familles) ont été préenregistrés par le HCR.
Le juriste indépendant M. E. Roucounas a annoncé sa démission, il sera remplacé en temps utile.
Etant donné les retards pris par les opérations d'identification, le secrétaire général estime qu'il n'est pas en mesure actuellement de présenter au conseil de sécurité un calendrier révisé et des incidences financières, y compris des recommandations tendant à ce que le conseil autorise les préparatifs en vue du déploiement complet de la MINURSO. Il pense, toutefois, pouvoir le faire au début du mois de décembre 1999, si toutes les parties concernées poursuivent et intensifient leurs efforts.

10.09.99
Manifestation

Une quarantaine d'étudiants ont manifesté vendredi à El Ayoune devant le siège de l'administration régionale Laayoune-Boujdour, Boulevard de la Mecque. Les manifestants brandissaient une banderole libellée: «Les étudiants sahraouis manifestent et réclament leurs droits légitimes». La manifestation s'est poursuivie par un sit-in jusqu'à 20h.

11.09.99
Plan de paix

Une délégation diplomatique britannique comprenant Mme Harriet Cross, deuxième secrétaire de l'ambassade britannique à Rabat, chargée des affaires politiques et de la presse, M. Nick Robbins chargé du dossier du Maghreb au Foreign Office et un officier supérieur du Ministère de la défense, M. David Evans, vient de terminer une visite dans les campements de réfugiés et les territoires libérés de la RASD. Après des entretiens avec une délégation sahraouie composée du Président du Conseil national sahraoui, M. Abdel Kader Taleb Omar, du commandant de la septième région militaire, M. Hama Salama et du wali de Smara, M. Walad Moussa, en présence du représentant du Front POLISARIO en Grande Bretagne, la porte parole de la délégation a déclaré que les diplomates britanniques sont surpris par le nombre élevé de recours introduits par Rabat. Cette visite de "reconnaissance sur le terrain" de la progression du Plan et des obstacles éventuels, fait partie des mesures de surveillance décidées par les pays membres du conseil de sécurité pour faire pression sur le Maroc et empêcher de nouveaux retards dans le processus.(SPS )

SOLIDARITE

Ile de la Gomera, Canaries: le 2 septembre la "Plataforma Gomera" de soutien à un référendum libre au Sahara a été fondée. Elle débute une vaste campagne de sensibilisation populaire et de contacts avec les autorités pour récolter des fonds pour l'aide humanitaire aux réfugiés sahraouis et recruter 25 - 30 observateurs pour le référendum. Elle organise un concert de rock les 10 et 11 septembre à San Sebastian de la Gomera.(contact: jhhc@correo.rcanaria.es )

Catalogne:
Gavà, Barcelone, Fête à l'occasion du départ des enfants sahraouis qui ont séjourné là durant l'été.
Tarragona-Ràdio: émet tous les mardis à 11h un programme spécial sur le Sahara Occidental.
Tarragone: durant 6 jours: "2ème semaine du Sahara" avec la présentation d'un nouveau livre en catalan, des expositions, projections de films, fête des enfants, débats et concert du groupe sahraoui Leyoad. (info: jmmaixe@vidal.ivb.fut.es)

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]