SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

 

SEMAINE 29

18. - 24.07.1999

 

 

 

17.07.99
Lettre ouverte au quotidien El Pais

M. Emilio Cuevas, qui a dirigé en 1974 les opérations de recensement au Sahara Occidental et qui a travaillé comme consultant de la MINURSO jusqu'en 1994, a adressé une lettre ouverte au quotidien El Pais, qui n'a pas encore été publiée. Il se défend avec force d'avoir commis des erreurs. Le ministre marocain de l'Intérieur avait estimé, dans une interview accordée au quotidien madrilène, que ce recensement «avait été mal fait». Détaillant les procédures techniques utilisées à l'époque et M. Cuevas déclare que le «Censo 74» a été considéré très positivement, pour sa rigueur scientifique, par de nombreux et éminents spécialistes.

18.07.99
Basri et A.I.

Interrogé à propos de l'interdiction du congrès d'Amnesty International, le ministre marocain de l'Intérieur répond qu'«une réunion d'AI au Maroc est prématurée». Il révèle que la décision d'interdiction a été prise par le gouvernement marocain, qui n'accepte pas qu'AI répande des «thèses hostiles à l'intégrité territoriale» du Maroc. Pour le ministre marocain les supposés prisonniers sahraouis défendus par A.I. ne sont pas des prisonniers d'opinion, mais de guerre, leur sort relève donc de l'ONU, de la Croix-Rouge, etc. (El Pais).

19.07.99
Formation

Un groupe de 61 cadres sahraouis, dont 5 femmes, suivent une formation de six mois aux Iles Canaries, afin d'acquérir des connaissances dans la gestion de leur futur état indépendant. Le programme, pris en charge par le gouvernement autonome des Canaries, comprend une mise à niveau technologique, suivie par des stages dans diverses administrations publiques et avec des ONG.

20.07.99
Référendum

M. Mohamed Abdelaziz, président de la RASD, a reçu M. William Eagleton, représentant spécial du secrétaire général. La rencontre s'est déroulée en présence du ministre sahraoui des affaires étrangères M. Mohamed Salem Ould Salek et du coordonateur avec la MINURSO M. Mhamed Khaddad. L'état d'avancement du calendrier de mise en oeuvre du plan de règlement onusien au Sahara Occidental a fait l'objet des discussions. Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU doit se rendre successivement à Bir Lehlou, Tifariti et M'herise, dans les territoires libérés, localités qui accueilleront une partie des réfugiés durant la période référendaire (aps).

20.07.99
Mobilisation au Maroc

A la suite de la publication des listes provisoires des votants les autorités marocaines ont organisé un meeting populaire à El Ayoun, en présence de Driss Basri et de six autres membres du gouvernement. Assimilant la répartition géographique des votants à une victoire des thèses marocaines, les intervenants ont à nouveau accusé la Commission d'Identification de "partialité" en faveur du Front Polisario. Basri a laissé entendre que le Maroc pourrait se retirer du processus «si ses droits sont bafoués». Toutes les personnes qui se sont présentées à l'identificaton et dont le nom ne figure pas sur les listes de votants doivent introduire un recours, a-t-il ajouté, et des collectifs d'avocats marocains se rendront au Sahara pour les assister.

Développement de la province d'Ausserd
Le gouvernement marocain fait grand bruit autour du projet de développement de la province d'Aousserd, formée de six communes dans la région du Tiris. D'une grande importance stratégique, ce projet, à considérer dans l'optique du rapatriement, permettra, selon Basri, «d'accueillir les personnes qui viendront participer au référendum et de regrouper» les population sahraouies du Tiris et du nord de la Mauritanie. Financé par le biais d'un fonds national, le projet prévoit, outre la construction de logements déjà évoquée antérieurement, l'approvisionnement en eau potable et en électricité, la construction de routes, d'un aéroport et d'un réseau de télécommunications.

22.07.99
Processus de recours

Lors d'une séance de travail à El Ayoun avec les chioukh, les observateurs participant à l'identification et plusieurs walis et gouverneurs, Driss Basri a lancé la campagne des recours. "Les walis, gouverneurs, chioukh et observateurs, a-t-il indiqué, recevront des instructions pour une large diffusion des listes provisoires des 46'000 postulants sahraouis marocains." Il leur appartiendra "de veiller personnellement à la vérification de ces listes et à transmettre diligemment aux bureaux et centres concernés les éventuelles omissions d'inscription et toute nouvelle donnée dans les cinq prochaines semaines, soit avant la date des recours." Il a ajouté que les listes de votants vivant dans les camps de réfugiés seront "largement médiatisées", afin de dénoncer l'inclusion, selon Basri, de nombreux faux Sahraouis.

23.07.99
Décès du roi Hassan II - son fils Mohamed VI accède au trône.
Le président de la RASD adresse un message de condoléances aux nouveau roi. Face à l'encensement quasi généralisé de celui qui fut un monarque cruel et autoritaire, plusieurs comités de solidarité avec le peuple sahraoui s'expriment par des communiqués.

NOUVEAU sur l'INTERNET

A.S.A.P.S., Associazione Nationale di Solidarieta con il Popolo Saharawi, Roma: http://web.tiscalinet.it/maranolo

SOLIDARITE
15 membres de l'association catalane «Bicyclettes solidaires» se rendent en juillet et août dans le camps de réfugiés d'Aousserd. Avec 300 vélos qui se trouvent déjà dans les écoles, ils organiseront diverses activités à l'intention des enfants qui n'ont pu se rendre en vacances en Europe. Pour informations: E-mail <0sunny@retemail.es>

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]