SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

 

SEMAINE 23

06. - 12.06.1999

 

TOURNEE EAGLETON, suite

06.06.99
RASD: Deuxième journée de la visite

M. Eagleton a rencontré les chioukhs, qui ont averti que leur coopération avec l'ONU était liée au degré d'impartialité et de rigueur de la commission d'identification. Ils ont demandé à l'ONU de veiller à ce qu'ils puissent exercer leur fonction, au Maroc et dans les territoires occupés, en toute liberté et sans avoir à subir les tracasseries des autorités marocaines. M. Eagleton a promis d'examiner les questions soulevées. Il a répété que le Conseil de sécurité «est déterminé à mener à son terme un référendum juste et transparent au Sahara Occidental.» Les déclarations d'intention et les «promesses de coopération» des deux parties doivent être «concrétisées par les faits». En tout état de cause, a résumé M. Eagleton «il faudra attendre les semaines» qui vont suivre le démarrage des opérations d'identification pour voir comment les choses évoluent sur le terrain. La commission d'identification entamera ses travaux le 15 juin prochain. Tous les dix jours et jusqu'à la clôture des opération , elle devra rendre publique les chiffres des candidatures retenues et celles rejetées (SPS , aps).

El Ayoun: 06.-08.06.99
Le responsable onusien a été accueilli à son arrivée à l'aéroport par Allal Saâdaoui, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakiat Al Hamra, Mohamed Azmi, coordinateur marocain avec la MINURSO, gouverneur attaché au ministère de l'Intérieur et plusieurs responsables de la MINURSO ainsi que par des députés, des élus et des chioukhs. Durant son séjour il a eu des entretiens avec les autorités marocaines et les responsables de la MINURSO sur place.

Mauritanie: 09.-10.06.99
M. Eagleton a été reçu par le président mauritanien M. Ould Sid Ahmed Taya.

11.06.99
Référendum

Selon des sources bien informées, les autorités marocaines auraient procédé à une large campagne d´encadrement des futurs postulants et de simulation d'identification, en prévision de la reprise de l'identification le 15 juin prochain. Dans ces séances de formation on préparerait les prétendus "Sahraouis" à leur audition (rappel: directives Basri janvier 1998 ). Dans la ville d'El Ayoun, les autorités auraient procédé à la falsification d´anciens documents espagnols remis aux postulants. Elles auraient l'intention, pour ralentir la procédure et gagner du temps, de ne faire passer devant la commission d´identification que 80 personnes par jour au lieu des 120 prévues par la MINURSO. Elles auraient également émis la consigne aux familles de plus de 5 personnes de ne pas se présenter ensemble devant la commission.

11.06.99
Droits de l'Homme

L'AFAPREDESA a eu connaissance de nombreuses arrestations d'étudiants sahraouis dans deux lycées des territoires occupés en date du 7 juin 1999, l'école de Bir Enzaran et celle de El Khansaa. Les motifs invoqués sont le port de tatouages et autres symboles se référant au Front Polisario. Les informateurs parlent d'une vingtaine de détenus dont seulement 8 ont pu être identifiés. Il s'agirait de Laila Bachir Labiehi, Suada Mohamed Cheikh, la fille de M. Aabdati Babiet, les deux filles de M. Fadli Baba, le fils de M. Mustafa Errami, la fille de M. Butabbaa, le fils de M. Buchanna. L'AFAPREDESA exige de la MINURSO une enquête et des garanties quant à l'intégrité physique des jeunes détenus.

EN BREF

05.06.99
OUA

Déclaration du secrétaire général de l'OUA, M. Salim Ahmed Salim: la question du Sahara Occidental «revêt pour nous une importance toute particulière. (...) L'OUA a, en effet, été à l'origine du plan de règlement avalisé par les Nations unies. C'est dire combien nous tenons à sa mise en oeuvre scrupuleuse».

07.06.99
Préparation du 10e congrès du Front Polisario

Mise en place des sous-commissions chargées des différents dossiers nationaux par la commission préparatoire, composée de plus de 70 membres et dirigée par le président du parlement. Date annoncée du congrès: fin de l'été (SPS ).

08.06.99
Interview Bouteflika

Déclaration du président algérien au journal jordanien "Al-Rai" au sujet du Sahara Occidental: «(...) la question [du Sahara Occidental] se pose en termes de droit à l'autodétermination dans le cadre de l'application des résolutions de l'ONU et des accords de Houston tels qu'acceptés et signés par les protagonistes (..) Pour ce qui est des relations avec le royaume du Maroc, elles ne sont pas ce qu'elles devraient être, ce que nous regrettons du fond du coeur.» (aps)

09.-11.06.99
Alger: Semaine culturelle sahraouie

Au programme: soirées musicales, danses et poésie animées par une cinquantaine d'artistes au Palais de la Culture et dans la salle Atlas. Présentation de la pièce théâtrale "yaoumiyata lajie" (chronique d'une réfugiée).Expositions d'artisanat, de photographies, de livres, de journaux, projections de films, exposition archéologique et anthropologique. Clôture de la manifestation par une conférence sur "La pensée sahraouie" présentée par le chef de cabinet du ministère sahraoui de l'information, M. Talmi Mohamed el-Naki (SPS, ONCI).

11.06.99
Révélations

Une opération de déstabilisation du roi du Maroc, orchestrée par des proches du souverain en été 1998, a échoué. Une douzaine de chèques en blanc appartenant au roi ont été dérobés et présentés à l'encaissement. Ils portaient sur des sommes importantes destinées à financer l'opération. Intriguées, des banques ont alerté le secrétaire particulier de Hassan II. Plusieurs personnes ont été arrêtées au Maroc.
D'autre part un ancien conseiller spécial du souverain, Hicham Mandari, a publié une lettre ouverte dans le Washington Post du 06.06.99, affirmant avoir été victime d'intrigues et demandant réparation en menaçant de révéler des dossiers explosifs sur le roi. Mandari est recherché par le Maroc pour sa participation au vol des chèques (Le Monde ).

SOLIDARITÉ
Estrémadure, 08.06.99

A l'occasion de la visite du ministre de la Justice sahraoui, M. Hameti Rabani, un projet de formation de juristes sahraouis a été concrétisé dans cette communauté.
Le ministre de la Justice sahraoui a déclaré que son peuple était convaincu que "l'Espagne pouvait et devait développer des initiatives pour débloquer le plan de paix et obliger le Maroc à le respecter» (Diario de Las Palmas).
Andalousie, 10.06.99
Dans une lettre ouverte au président de la région d'Andalousie, M. Manuel Chaves, l'Association des amis du peuple sahraoui de la région de Gibraltar lui demande de manifester son soutien à la lutte du peuple sahraoui par une initiative politique concrète, de se rendre dans les camps de réfugiés ou de recevoir des responsables sahraouis (aps).

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]