SAHARA OCCIDENTAL 

ACTUALITES HEBDOMADAIRES


 

SEMAINE 22

30.05. - 05.06.1999

 
 

27.05.99
Mme Hillary Rodham Clinton effectuera une seconde visite au Maroc à la fin du mois de juin prochain.

28.05.99
Lobbyisme
«Le nouveau lobbyiste du Maroc à Washington s'appelle Saba Shami. Il est Palestinien. Il a commencé sa carrière aux États-Unis en travaillant pour le parti démocrate de Virginie. Par ailleurs, après s'être séparé du cabinet Cassidy & Associates et en attendant son nouvel ambassadeur, l'ambassade du Maroc à Washington s'est dotée d'une "cellule de lobbying interne", chargée de battre le rappel des amis du Maroc au Congrès» (Maroc-Hebdo International).

29.05.99
Sixième session ordinaire du Secrétariat national du Front Polisario
Le Secrétariat national, formé de 33 membres, a tiré le bilan de l'action gouvernementale, qu'il considère comme globalement positif. Il s'est félicité de la disponibilité au dialogue et au compromis de la diplomatie sahraouie "en acceptant, non sans négociations ni certaines réserves de fond, toutes les résolutions onusiennes". Le Secrétariat s'est félicité de la réalisation de projets sanitaires d'envergure dans les territoires libérés, du redéploiement des activités culturelles et d'information, de l'amélioration des approvisionnements en matériel et produits de consommation courants, etc. Il a cependant mis en garde contre la persistance de dysfonctionnements dans la gestion administrative et économique.
Le Secrétariat appelle la communauté internationale à appuyer le plan de règlement des Nations unies et à garantir ses résultats. A l'Union européenne il demande d'user de son influence sur le Maroc pour l'amener à se conformer à la légalité internationale et à cesser sa politique de peuplement et d'exploitation des ressources du Sahara Occidental. Le Secrétariat demande l'ouverture des territoires occupés aux observateurs et aux médias internationaux. Il salue les derniers développements au Timor Oriental et le référendum annoncé, "après 24 ans d'occupation dans les mêmes conditions qu'a vécu et vit encore le peuple sahraoui".(SPS )

29.05.99
Interview Kinloch
L'ancien président de la commission d'identification et actuel représentant spécial adjoint au Sahara Occidental, Robert Kinloch, a répondu aux questions du quotidien marocain "L'Opinion". Il a estimé que les critères d'identification sont trop sophistiqués pour les populations sahraouies et que les deux parties et l'ONU doivent expliquer aux populations leurs engagements mutuels. Il a ajouté que la publication de la liste des personnes déjà identifiées interviendra le 15 juillet, et qu'il y aura 6 semaines pour la déposition des recours. En ce qui concerne le rapatriement, M. Kinloch a précisé que celui-ci aura lieu après la publication de la liste finale des électeurs et que la population rapatriée sera installée près des bureaux de vote.

29.05.99
Paris: Colloque «Maroc: état de droit et disparition forcée»
Ce colloque a réuni la LDH, la FIDH et la Coordination pour le suivi du dossier de la disparition forcée au Maroc, à l'initiative du collectif "Maroc Solidarité". Les intervenants marocains ont repris à leur compte l'existence et le combat des disparus sahraouis. Ils ont été remerciés par la secrétaire générale adjointe de l'Association des Amis de la RASD. Le président de l'AFAPREDESA France a témoigné des 15 années de disparition forcée subies au Maroc et appelé les ex-disparus à déposer des plaintes individuelles contre Hassan II. Le président des Comités de lutte contre la répression au Maroc a déclaré que le régime marocain n'avait pas changé et s'est interrogé sur l'opportunité pour Amnesty international de tenir son congrès au Maroc, «car cela sera une estrade formidable de propagande pour le régime marocain.»

29.05.-05.06.99
Tournée du premier ministre marocain dans les pays africains favorables à la politique annexioniste marocaine, le Sénégal, la Côte d'Ivoire, le Gabon, la Guinée et le Burkina-Faso, en vue du sommet de l'OUA.

01.06.99
La MINURSO rend publiques les modalités d'identification des électeurs potentiels appartenant aux trois tribus contestées, et confirme la date du 15 juin pour le début des opérations, parallèlement dans le campement de Smara et à El Ayoun occupée. Elles se poursuivront à Boujdour, Dakhla (Sahara Occidental occupé), Goulimine, Tantan, Zagora, Assa-Zag, Taroudant, Rabat et Tata (Maroc), ainsi qu'à Nouadhibou et Zouérate (Mauritanie) (SPS, MINURSO).

02.06.99
Le jeune El Mamoun Omar Lahbib a été poignardé le 23 mai dernier par un colon marocain, à El Ayoun Playa, localité située à l'embouchure de la Saguia el-Hamra. Les violences de la part de civils marocains à l'égard de Sahraouis sont quotidiennes et s'ajoutent à la répression exercée par les forces militaires et de police. L'association sahraouie de défense des droits humains demande à la MINURSO d'enquêter sur ce grave incident. (AFAPREDESA).

02-03.06.99
OUA: Réunion ministérielle à Alger
La RASD est représentée à cette réunion, consacrée à la lutte contre le terrorisme et sa prévention, par le ministre de la Justice, M. Hameti Rabani. Les ministres doivent préparer le texte final du projet qui sera soumis au 36e Sommet de l'OUA (SPS).

03.06.99
Les enjeux de la tournée de M. Eagleton
A la veille de l'arrivée dans les campements du nouveau représentant spécial du secrétaire général de l'ONU, l'agence de presse officielle sahraouie publie une analyse critique de la situation qui conclut: « La tâche est ardue mais pas impossible, pour peu que l'émissaire y mette tout le poids que lui confère sa qualité de représentant de la communauté des nations et fasse en sorte que sa mission consiste à conduire le processus de règlement à son terme et non à «gérer un conflit» comme l'avait déclaré son prédécesseur» (SPS).

05.06.99
Début des entretiens politiques entre M. Eagleton et le gouvernement
M. William Eagleton a entamé des entretiens politiques avec une délégation du gouvernement présidée par M'Hamed Khadad coordinateur auprès de la MINURSO, qui comprend le ministre des Affaires étrangères, M. Mohamed Salem Ould Salek, le ministre de l'Intérieur, M. Bachir Mustafa Sayed et le ministre des territoires occupés , M Mahmoud Ali Beyba.
A l'issue de ces entretiens, l'émissaire onusien visite le musée militaire et l'hôpital national, avant d'être l'hôte à dîner du premier ministre et des membres du gouvernement et d'assister à une soirée artistique organisée en son honneur.
La deuxième journée de la visite sera marqué par un déplacement au camps de réfugiés de Smara, où une parade militaire et un accueil populaire seront organisés pour l'hôte de la RASD, qui y rencontrera les chioukhs.
Dimanche après-midi il sera reçu par le Président de la République, M. Mohamed Abdelaziz. Au centre des discussions: la question cruciale de l'identification du corps électoral qui continue de diviser le Front POLISARIO et le Royaume du Maroc, malgré l'accord des deux parties au conflit sur les grandes lignes de la résolution onusienne.
Arrivé de Rabat, où il a rencontré le roi Hassan II, M Eagleton repart dimanche soir pour El Ayoune, il sera en Mauritanie mercredi prochain et vendredi à Alger. (SPS)

DROITS HUMAINS

5 Juin 1999: Journée internationale de solidarité avec les disparus sahraouis

AFAPREDESA
Dans un communiqué diffusé à cette occasion, l'AFAPREDESA fait un bilan des actions entreprises en faveur de la défense des droits des Sahraouis sous domination marocaine. Elle relève le pas important franchi par le Maroc qui a reconnu 112 cas de disparitions forcées. Mais l'association de défense des droits humains note que: «le seul objectif de la timide ouverture du gouvernement marocain est de soigner son image de marque à l'étranger. Le Maroc n'a pas encore montré une volonté de procéder à des changements en profondeur pour le respect effectif et global des Droits de l'Homme. Sinon, comment expliquer que les autorités marocaines ont écarté le cas des victimes des disparitions forcées au Sahara Occidental ? Comment justifier la persistance des violations des Droits de l'Homme dans les territoires occupés du Sahara Occidental ?».
L'AFAPREDESA, qui fête le Xème anniversaire de sa création, a lancé la Campagne 2000 pour la libération de tous les disparus et détenus politiques sahraouis. Elle lance un «appel pressant aux ONGs de défense des Droits de l'Homme, aux instances internationales, aux gouvernements démocratiques pour renforcer leur pression sur les autorités marocaines pour le respect des Droits de l'Homme au Sahara Occidental».( communiqué )

UJS
L'Union des Juristes Sahraouis, UJS, exprime également sa préoccupation au sujet des violations des droits humains dans les territoires occupés du Sahara Occidental. Elle relève que les rescapés des centres secrets libérés en 1991 à la suite d'une campagne internationale, qui mènent une lutte courageuse pour la reconnaissance de leur droits, «subissent actuellement un contrôle rigoureux et sont souvent assignés à résidence surveillée. Ils n'ont bénéficié ni de soins ni de compensation pour les traitements cruels et dégradants auxquels ils ont été soumis durant leur détention arbitraire».
L'UJS appelle la communauté internationale et la MINURSO à prendre une décision claire face aux violations des droits fondamentaux des Sahraouis des zones occupées et d'exiger du gouvernement marocain de mettre fin à ces crimes contre l'humanité. Elle demande que M. Roucounas, juriste indépendant en charge du dossier des prisonniers, se rende dans les territoires occupés du Sahara Occidental, afin d'exiger l'éclaircissement de tous les cas de disparition et détention en suspens avant la tenue du référendum. L'UJS tient également à alerter la communauté internationale sur la question des mines antipersonnel au Sahara Occidental qui constituent une entrave à la libre circulation des personnes et un danger permanent pour la population sahraouie.
L'UJS rappelle enfin que le respect des droits de l'homme est une condition incontournable pour un référendum libre et transparent. (communiqué)

SOLIDARITE

Budapest, 27.05.99: A l'occasion du 20 mai, anniversaire du déclenchement du combat sahraoui, la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique exprime sa solidarité avec l'UJSARIO, l'Union de la Jeunesse sahraouie. Elle appelle à soutenir un référendum libre et régulier et la commission d'identification, à intensifier l'aide humanitaire et les pressions sur le gouvernement marocain, afin de clarifier la situation des disparus sahraouis.

Alicante, 01.06.99: départ d'un convoi d'aide humanitaire du port d'Alicante à destination des camps de réfugiés.

San Vicente, Murcie: cette localité accueillera 60 enfants sahraouis sur les 1.050 accueillis par la Communauté de Valence. Les enfants resteront en Espagne en juillet et août dans des familles d'accueil.

Estepona, Andalousie: L'Asociación de Amigos del Pueblo Saharaui de Casares remercie tous ceux qui ont assisté à la fête organisée qui a permis de recueillir des fonds pour l'accueil des enfants saharouis.

Denia, Alicante, 05.06.99, Journée des disparus sahraouis: réunion d'information dès 18 h., suivie d'une marche dans les rues de la localité en mémoire des disparus. Associaciò Comarcal d' ajuda al poble saharaui, e-mail: diongar@arquired.es

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]