SAHARA OCCIDENTAL

ACTUALITES HEBDOMADAIRES

 

SEMAINE 09

27.02. - 06.03.1999

 

 

24.02.99
Mme Madeleine Albright s'est entretenue avec le secrétaire général de l'ONU, en visite à Washington. Le Sahara Occidental figurait à l'ordre du jour.

27.02.99
23ème anniversaire de la République sahraouie

Campements - zones libérées
Cette commémoration a pris dans les campements un caractère décentralisé, chaque wilaya ayant choisi elle-même les activités les plus appropriées pour célébrer l'évènement. Des compétitions en matière d'art et de culture ont eu lieu. Dans les territoires libérés certaines unités de l'armée de libération sahraouie ont procédé à des manoeuvres. Les ambassades et missions sahraouies à l'étranger ont organisé des réceptions ou des manifestations culturelles (communiqué du ministère de l'information sahraoui).

Autriche: réception à Vienne
La ministre de la condition féminine et de la protection des consommateurs, Mme Barbara Prammer, des ambassadeurs, des parlementaires et des représentants d'ONGs autrichiennes y ont participé. Dans son allocution Mme Prammer a réaffirmé le soutien du peuple autrichien au peuple sahraoui. M. Salek Seghir Radhi, représentant du Front Polisario, a remercié en allemand tous ceux et celles qui ont soutenu le peuple sahraoui depuis la période de Bruno Kreisky.

Rabat: incidents à l'université
Selon plusieurs sources parfois contradictoires, des étudiants sahraouis de la cité universitaire Souissi 1 à Rabat se sont réunis dans la soirée du 26 février. Ce rassemblement a provoqué une bagarre entre étudiants sahraouis et marocains. Les CMI (compagnies mobiles d'intervention), ont tenté pendant plusieurs heures de disperser les étudiants. Cette intervention brutale, qui s'est terminée vers 3 h. du matin, s'est soldée par plusieurs blessés aussi bien parmi les manifestants que parmi les CMI. La presse marocaine a fait état en outre de l'arrestation d'au moins 11 personnes. Parmi les blessés, dont un serait encore hospitalisé, on nous signale les personnes suivantes: Bak el Hafed, Bak Naama, Baihi Bachir, Mustapha Ahmednah Jamaa, El Hafed El Maaloul, El Alaoui Abdelwahab, Ballal Moustapha, Mesbah Ahmadou, Mesbah Moulay Ahmed et Mohamed Bentaleb. Au matin du lundi 1er mars les étudiants sahraouis se sont à nouveau rassemblés, refusant de se disperser avant d'avoir obtenu des explications. Abdelaziz Aallabouch, directeur général de la Sûreté nationale (dont relèvent les CMI), s'est rendu sur place tard dans la soirée et aurait promis aux étudiants de les rencontrer le lundi 8 mars. La protestation des étudiants sahraouis se poursuivait encore jeudi 4 mars.

Suisse: Réception à Genève
Parmi les nombreux participants on notait la présence de membres des autorités cantonales et municipales, des députés ainsi que des diplomates.

03.03.99
Discours de Hassan II

A l'occasion du 38ème anniversaire de son intronisation, le roi du Maroc a déclaré être «très fermement attaché au plan de règlement des Nations unies», qui à ses yeux devrait conduire à un référendum «confirmatif de la marocanité de notre Sahara», ajoutant: «Le Maroc est fermement déterminé à suivre la voie du référendum, sans aucune autre alternative».

04.03.99
Commentaire sahraoui

"D'une part le Maroc se dit prêt à soutenir le plan de paix, comme vient de le dire le souverain marocain, mais en même temps il ne fait rien pour faciliter la tenue du référendum", a déploré le ministre de l'Information sahraoui. "Nous demandons au Maroc de prouver son soutien affiché au plan de paix", s'est exclamé Fadel Ismaïl, ajoutant: "Le Maroc est désormais convaincu que le référendum donnera raison au Front Polisario, il ne veut pas dire oui aux propositions de l'ONU, mais il ne peut pas dire non de peur d'augmenter son isolement international et de faciliter la réalisation de l'ambition de la République sahraouie d'occuper un siège aux Nations unies." (AFP )

05.03.99
Internationale libérale

Lors de son 49ème congrès, qui s'est déroulé à Bruxelles du 3 au 5 mars, l'Internationale libérale a adopté deux résolutions concernant le Sahara Occidental et décidé d'envoyer des observateurs pour le référendum. Dans le cadre de la Décade des Nations unies pour l'éradication du colonialisme, décade qui se termine en l'an 2000, l'IL appelle au retrait des troupes indonésiennes de Timor-Oriental et de l'armée marocaine du Sahara Occidental ainsi qu'au respect du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination (résolution en anglais). Dans la résolution consacrée au Sahara Occidental le congrès demande au Maroc d'accepter les propositions de l'ONU et à l'Union européenne d'accroître son soutien au processus référendaire.

Dans une déclaration Mohamed Sidati, ministre conseiller à la Présidence sahraouie, estime que ces «prises de position renforcent le consensus international autour de la question du Sahara Occidental». Il lance un appel pressant à l'Union européenne «pour agir afin de conjurer les dangers réels que fait courir le refus marocain».

Référendum
Pour tenter de se sortir de l'impasse dans laquelle il s'est fourvoyé, le Maroc cherche désespérement des arguments pour justifier son refus du plan Annan. Il veut mettre en question le recensement lui-même, donc torpiller le plan de paix. Il a trouvé un allié en la personne d'Emilio Cuevas, le colonel espagnol responsable du recensement de 1974, qui le considère "incomplet". Cuevas donne une première interview au Figaro le 6 février. Plus tard, un journaliste espagnol, contacté par le ministère de l'Intérieur marocain, rencontre Cuevas à Rabat, dans la maison d'un haut fonctionnaire du même ministère. Mes déclarations sont une "expression de gratitude à l'égard du Maroc et d'amertume envers l'ONU", s'exclame Cuevas. Il faut savoir que l'ex-fonctionnaire espagnol a conseillé la MINURSO jusqu'en 1994 et qu'il a quitté son poste par dépit, l'organisation n'ayant pas, selon lui, reconnu ses capacités. Au ministère des Affaires étrangères espagnol on considère les chiffres de Cuevas, qui estime que "beaucoup plus de la moitié de la population recensée" vivait hors des frontières du Sahara, comme étant "très fortement exagérés" (Le Figaro, Paris, ABC, Madrid, Die TAZ, Berlin).

PROCHAINEMENT

Italie, Rome: 09.03.99 :Amnesty International: presentazione del programma per l'anno 1999.
-Campagna USA: Diritti per tutti
-Azione Marocco-Sahara Occidentale
Interventi di Riccardo Noury della Sezione Italiana di A.I. e di Gaia Pallottino della Associazione Nazionale Italiana di Solidarietà con il Popolo Saharawi, 09.03.99 ore 17,30, Casa Valdese, via A.Farnese,18, Roma

NOUVELLES PUBLICATIONS

[Il est possible que des liens expernes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]


Pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires en français par e-mail :

Souscrivez à la liste Sahara Occidental

sahara-occidental archive

Hosted by eGroups.com

[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]