ACTUALITES HEBDOMADAIRES


SEMAINE 01, 01-07.01.1996


02.01.96
Trois partis de l'opposition légale tunisienne ont appelé le Maroc à revenir sur sa demande de gel des activités de l'Union du Maghreb Arabe (UMA). Le Maroc avait demandé, le 21 décembre, une suspension des activités de l'UMA pour protester contre la position de l'Algérie dans l'affaire du Sahara occidental. De son côté, Alger a invité ses partenaires de l'UMA à se prononcer sur cette demande marocaine. Le 26 décembre, le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali s'était prononcé contre une telle suspension.

03.01.96
L'envoyé spécial de M. Boutros-Ghali, M. Chinmaya Gharekhan, arrivé à Rabat, s'entretient avec MM. Filali et Driss Basri, ministres respectivement des affaires étrangères et de l'intérieur.

03.01.95
Accident mortel lors de l'étape Foum el-Hassan (Sud-Maroc) - Smara (Sahara occidental) du rallye Grenade-Dakar. C'est probablement une mine qui a explosé au passage d'un camion, tuant le pilote. Celui-ci s'était éloigné de 300 mètres de la piste principale. Le Front Polisario avait demandé plusieurs fois ces dernières années aux organisateurs du rallye d'éviter le Sahara occidental.

04.01.96
Le secrétaire d'Etat adjoint américain chargé du Moyen-Orient et du Maghreb, Robert Pelletreau, a effectué en décembre une visite au Maroc. Selon Jeune Afrique Pelletreau, lors d'une rencontre à Rabat avec les partis d'opposition, a insisté sur la tenue d'un référendum transparent au Sahara occidental, tout en déclarant comprendre la position marocaine. Un de ses collaborateurs aurait même précisé qu'il ne saurait y avoir de "tricherie".

04.01.95
La Commission européenne décide d'une aide alimentaire d'urgence de 1 million d'écus (1,3 millions $) pour les réfugiés sahraouis, portant ainsi à 5 millions d'écus l'aide européenne pour 1995.

04.01.96
Arrivée de M. Chinmaya Gharekhan dans les camps de réfugiés sahraouis, accompagné de M. Erik Jensen, représentant spécial du secrétaire général des N. U. pour le Sahara occidental. M. Gharekhan présentera aux responsables sahraouis la nouvelle proposition onusienne qui devrait relancer le processus de paix au Sahara occidental. Il se rendra le 6.1. à Nouakchott et ensuite à El Ayoun au Sahara occidental.

05.01.96
L'envoyé spécial du secrétaire général des N. U. est accueilli chaleureusement par la population sahraouie du camp de réfugiés de Smara. Dans son allocution le wali (préfet) de Smara a cependant déclaré:"Nous n'avons plus de concessions à offrir aux Nations unies (...) Il n'y a plus de place pour la patience."

06.01.95
Dans un entretien avec l'agence de presse algérienne M. M'Hamed Khaddad, président de la commission sahraouie chargée de l'identification, estime ne pas pouvoir évaluer les résultats de la visite de l'envoyé spécial de M. Boutros-Ghali:"Il faut attendre son rapport, qui sera soumis au Conseil de sécurité le 15 janvier prochain". "L'ONU va poursuivre ses efforts en vue de rapprocher les points de vue marocain et sahraoui", a-t-il ajouté tout en réitérant la disponibilité des autorités sahraouies à coopérer avec les Nations unies pour l'application du plan de paix.


Sommaire actualités hebdomadaires,
Western Sahara Homepage