SAHARA OCCIDENTAL - ACTUALITES

SEMAINES 43 - 44 : 22.10. - 04.11. 2006

RASD

20.10.06
Dans une lettre à la Commission et au Conseil de l’Union européenne, Mohamed Sidati, ministre conseiller à la Présidence sahraouie, fait remarquer que certaines clauses de l’accord d’association entre le Maroc et l’UE sont en contradiction avec l’attitude du Maroc dans les territoires occupés du Sahara Occidental. [SPS]

20.10.06, Kenya
Le gouvernement kényan a annoncé le “gel temporaire” de ses relations diplomatiques avec la RASD, prétextant son acceptation d’une médiation pour aider à résoudre le conflit. Le Kenya avait reconnu la RASD le 25.06.05. [agences]

22.10.06, Portugal
L’eurodéputée socialiste portugaise Ana Gomes a déclaré  être “dégoutée et écoeurée” par l’abstention de son pays lors du vote à la 4e commission. [La Nouvelle République]  [em português]

31.10.06, Maurice
Le nouvel ambassadeur sahraoui à l’Ile Maurice, Mohamed Habiballah, a été reçu par le président mauricien sir Anerood Jugnauth, auquel il a présenté ses lettres de créance.

Archéologie
Une équipe d'archéologues basques, dirigée par le prof. Andoni Sáenz de Buruaga, ont mené pour la troisième fois des recherches dans les zones libérées du Zemmour et du Tiris. L'équipe, à laquelle se sont joints des spécialistes sahraouis, a récemment communiqué les résultats de ses recherches. Une centaine de sites ont été découverts, particulièrement des tombes datées entre le VIe et le IVe millénaire avant notre ère, ainsi que de nombreuses autres trouvailles.
[Diario Vasco, 24.10.06]

TERRITOIRES OCCUPES ET SUD MAROC

19-22.10.06
Mohamed Tahlil, président de l’Association sahraouie des victimes de violation grave des droits humains de Boujdour, arrêté le 19 à Boujdour, a été torturé avant d'être transféré au commissariat d'El-Ayoun. L'ex-prisonnier politique sahraoui n'a retrouvé sa liberté que le 22. L'Association des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture (ACAT) s'est déclarée très préoccupée par les mauvais traitements subis par Tahlil. Elle a demandé aux autorités marocaines une enquête impartiale sur les mauvais traitements dont Tahlil a été victime. [30.10.06, ACAT-France]

23.10.06, Amnesty international
Appel mondial en faveur de Brahim Sabbar et Ahmed Sbai, en attente d’un deuxième procès pour formation d’une association non autorisée et incitation à la violence contre les autorités marocaines.
[Amnesty international Belgique] [Amnesty international UDSA, Online Action Center, Release Western Saharan Human Rights Defender Brahim Sabbar]

23.10.06, Témoignage d’une délégation espagnole
Deux responsables politiques, une journaliste et un responsable de l’Association de solidarité avec le peuple sahraoui de Galice ont séjourné comme touristes pendant 24 heures à El-Ayoun. Ils ont pu se rendre compte de la situation de quasi couvre-feu régnant dans la ville et s’entretenir avec des activistes sahraouis. La délégation a été soumise à de nombreux contrôles policiers, particulièrement à son départ.
[María Villar, la periodista que viajó a los Territorios Ocupados del Sahara Occidental junto con tres compañeros más el dia 23 de octubre, nos cuenta la experiencia de esta comisión gallega que se reunió con 15 activistas saharauis] [24 horas no Aaiún, La Opinión de Coruña, 29-X-2006]

24.10.06, indésirables
Deux journalistes norvégiens, Anne Torhild Nilson et Radmund Steinsvag,  à leur arrivée à El Ayoun, ont été empêchés d’entrer dans le territoire et contraints de reprendre l’avion pour les Canaries.
[Communiqué Reporters sans Frontières, 25.10.06] [Press Release UPES]
Les deux journalistes avaient déjà été arrêtés lors d’un précédent séjour en avril 2005. [-> relire

Droits humains
La publication du rapport du HCDH et le premier anniversaire de la mort de Hamdi Lembarki ont provoqué une recrudescence des manifestations dans les territoires, ce qui a contraint les autorités marocaines à réagir. Le ministre de l'Intérieur Chakib Benmoussa, le ministre délégué Fouad Ali Al Himma et le directeur général de la Sûreté nationale Cherki Draiss se sont rendus à El-Ayoun le 17 octobre pour y rencontrer des responsables de l’armée et des diverses polices. Le patron de la DGED, Yassine Mansouri, s’est également rendu sur place.
La répression semble viser principalement les jeunes, dont un grand nombre ont été arrêtés, dénudés et battus, violés avec divers instruments, obligés d’ingurgiter diverses substances, soumis à des injections de produits inconnus et à diverses formes de tortures, menacés d’être enterrés vivants ou brûlés, obligés de visionner des vidéos de personnes torturées à mort, etc. Dans tous les cas, on leur conseille de quitter le territoire pour aller en Espagne ou dans les camps de réfugiés.
Le fait de favoriser l’immigration illégale vers l’Espagne permet au Maroc de se débarrasser de la jeunesse contestataire sahraouie. C’est aussi un moyen de pression sur l’Espagne et l’Union européenne. C’est finalement une source importante de revenus pour les responsables des divers corps de police, qui, en fermant les yeux sur les départs de bateaux à partir des côtes du Sahara Occidental, partagent avec les patrons des mafias les gains en provenance de cette activité. Les défenseurs sahraouis des droits humains estiment que depuis l’été 2005 environ 500 jeunes Sahraouis ont quitté le territoire. Récemment une barque avec 32 Sahraouis à bord, arborant des drapeaux sahraouis, a été secourue au large de Lanzarote, alors que 24 jeunes ont perdu la vie lors du naufrage de leur embarcation le 8 octobre. [Communiqué du CODESA, 24.10.06] 

25.10.06, Appel
L’Association sahraouie des victimes de graves violations des droits de l'homme, ASVDH, a demandé dans un communiqué l’élargissement des compétences de la MINURSO au respect des droits humains dans le territoire. [communiqué ASVDH par SPS du 25.10.06]

29.10.06, rétorsion
Le club sportif de la famille de l’athlète sahraoui Salah Hmatou à El-Ayoun a été éliminé de la sélection nationale marocaine. Salah Hmatou s’était exprimé en faveur de l’autodétermination et de l’indépendance du peuple sahraoui dans une interview aux Cahiers du Sahara. Hmatou réside en France et s’est classé deuxième au 10’000 mètres lors des championnats de France le 22 octobre 2006. [SPS] [--> arabe]

30-31.10.06, El-Ayoun
Au cours de la cérémonie d’anniversaire de la mort de Lembarki, 80 personnes ont été appréhendées au cimetière. Des étudiants de l’école secondaire Hassan Ier ont manifesté en habits noirs, sept jeunes filles ainsi qu’une vingtaine de jeunes gens ont été appréhendés. Des tracts ont été distribués dans le quartier Dcheira, quartier où est décédé Lembarki, ainsi que dans diverses écoles. On signale des manifestations de même nature à Smara et à Tan Tan, bien que les forces de l’ordre avaient massivement augmenté leur présence afin d’empêcher tout rassemblement.

01.11.06, disparitions
Les familles des 15 jeunes Sahraouis disparus depuis le 26 décembre 2005 ont lancé un nouvel appel aux autorités. Elles sont persuadées que les jeunes ont été enlevés par les forces de police en raison de leur participation aux manifestations indépendantistes, alors que les autorités estiment qu’ils sont morts noyés. [plus]

01.11.06, violations des droits humains
Dans un communiqué, le président de la commission des droits de l’homme du CORCAS, le Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes, Houcine Baïda, dénonce “la situation catastrophique” des droits humains dans le territoire et confirme le rapport du HCDH. Il demande au président du CORCAS d’organiser d’urgence une assemblée générale extraordinaire  pour examiner la situation. [voir aussi Interview dans Le Journal Hebdo,  ou Sahara-Info ][Europa Press, 01.11.06]

01.11.06, intimidation
L'UPES, l'Union des journalistes et écrivains sahraouis, dénonce dans un communiqué la campagne d'intimidation, de difamation et de menaces d'agression physique à l'égard d'un journaliste sahraoui, Abd-Eddaiem Mustafa, du quotidien marocain Al-Ahdath Al-Maghribiya. Ce journaliste est connu pour ses positions en faveur du respect des droits du peuple sahraoui. Il a entamé une grève de la faim de 48 heures le 24 octobre à Zak, en protestation contre l'attitude des autorités marocaines.
[Press Release]

02.11.06, Liberté de circulation
Une trentaine d’ONG norvégiennes demandent, dans une lettre ouverte au gouvernement marocain, de restituer son passeport à Mohamed Daddach. A l’occasion du 20e anniversaire du prix Rafto des droits humains, les 3 et 4 novembre, la fondation Rafto a invité tous les lauréats du prix à Bergen. Le lauréat 2002, Sidi Mohammed Daddach, dont le passeport a été confisqué en mars 2003, n’a pu obtenir ce document malgré de nombreuses demandes et l’intervention du gouvernement norvégien. [Open letter]  [résumé en français]

RESSOURCES NATURELLES

Phosphates
Le vaisseau
Sea Maple, battant pavillon panaméen, arrivera à Lyttleton (Nouvelle-Zélande) le 15.11.06 et à Napier le 16. Il a passé Gibraltar le 8.10. pour se rendre El-Ayoun, où il a chargé des phosphates.

REFERENDUM

24.10.06, Débat au Parlement britannique
Lors d’un débat sur la question du Sahara Occidental à Westminster Hall, la ministre d'Etat britannique pour le Moyen Orient et l'Afrique du Nord aux Affaires étrangères, Kim Howells, a déclaré que le Royaume-Uni soutient les efforts des Nations unies dans la perspective d' une solution juste et négociée, à même de garantir au peuple sahraoui son droit à l'autodétermination. [parliament publication] [La Tribune, 26.10.06]

27-28.10.06, La Haye, Conférence “International Law and the Question of Western Sahara”, Institute of Social Studies
Pendant deux jours, une trentaine de spécialistes de plusieurs pays (historiens, journalistes, spécialistes en économie, en droit international et en science politique ainsi que des politiciens), se sont exprimés sur l’application du droit international aux divers aspects de la question du Sahara Occidental. La conférence était organisée conjointement par la "Plate forme des juristes pour le Timor oriental" et l’Institut d’études sociales de La Haye. [revue de presse dans Sahara-Info]

31.10.06, Espagne-Algérie
Lors d’une conférence de presse à l’issue de sa visite en Espagne, le ministre algérien des Affaires étrangères, M. Bedjaoui, s’est clairement exprimé en faveur d’un référendum d’autodétermination au Sahara Occidental: «Aujourd’hui, dans le droit international contemporain, c’est le peuple qui détermine le sort du territoire», a-t-il souligné. Il a rappelé que l’Espagne, dès août 1974, avait proposé le référendum d’autodétermination au Sahara Occidental. Au sujet du plan marocain d’autonomie, il a précisé que «pour l'instant, ce plan est un mirage».

31.10.06, Résolution du Conseil de sécurité
S/RES/1720 (2006)
Le Conseil a adopté à l’unanimité une résolution qui réaffirme sa volonté d’aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental. Il demande à nouveau aux parties et aux Etats de la région de coopérer avec l’ONU pour mettre fin à l’impasse actuelle et prolonge le mandat de la MINURSO pour six mois. Une extension du mandat à la protection des droits humains dans les territoires occupés, comme proposée par le Secrétaire général, n’a pas été retenue en raison de l’opposition de la France.[communiqué ONU]

À la suite du vote, le représentant des États-Unis William Brencick a expliqué avoir appuyé ce texte avec la conviction que les parties en présence utiliseraient les six prochains mois pour négocier activement une solution mutuellement acceptable. Il a exhorté le Maroc à présenter une proposition d’autonomie globale et crédible et suggéré la tenue de pourparlers directs, sans ordre du jour préétabli, avec les représentants de l’ensemble de la population sahraouie, dont le Front POLISARIO. La MINURSO n’est pas une alternative viable à une solution permanente, a-t-il souligné. Il a invité le Secrétaire général à déterminer les mécanismes et le calendrier d’un démantèlement de la MINURSO, si celle-ci ne pouvait remplir son mandat ou si les parties se révélaient incapables de progresser en direction d’une solution politique. L’ambassadeur américain aux NU Bolton s’était déjà déclaré dans une interview en faveur de la réduction des missions de maintien de la paix.
La représentante du Royaume-Uni Karen Pierce a exprimé le souhait de voir des progrès dans les six mois dans le sens de la libre autodétermination de la population du Sahara Occidental. Le Royaume-Uni désire aussi que les droits de l’homme dans la région soient protégés, a-t-elle ajouté.

Front Polisario
Le représentant du Front Polisario aux Nations unies, Ahmed Boukhari, a déclaré que le FP salue le fait que le Conseil a renouvelé son engagement en faveur du droit du peuple du Sahara Occidental à l’autodétermination. Mais il a regretté qu’à la suite de l’opposition de la France, le problème des droits humains dans le territoire n’ait pas été pris en compte. [SPS]
[arabe]
03.11.06, mesures de confiance
Le HCR annonce que les visites familiales entre le camp de réfugiés de Smara et les territoires occupés (en l’occurence Dakhla et El-Ayoun) ont repris. [communiqué en anglais]

AIDE HUMANITAIRE

20.10.06, Espagne
L'Agence espagnole de cooopération internationale AECI a augmenté de 500'000 euros sa contribution au PAM. La somme totale pour 2006 passe ainsi à 1,5 millions d'euros, en nette augmentation par rapport à 2005. L'aide bilatérale a également été augmentée, elle atteint 1 million d'euros. L'AECI a signé un contrat de trois ans avec l'ONG Paz y Tercer Mundo pour une somme de 2,4 millions d'euros pour la mise en oeuvre d'une stratégie en matière de sécurité alimentaire.
[afrol News]

26.10.06, PAM
Le directeur du PAM pour l'Algérie, Marius de Gaay Fortman, a lancé un appel aux donateurs en faveur des réfugiés sahraouis. Il a signalé qu'à la suite de l'appel de mars passé le PAM n'a reçu que 28,5 millions de dollars alors qu'il en attendait 43. La Commission européenne a versé 10,4 millions de dollars, l'Espagne 5, la Suisse 2,2, suivie par les USA et le Canada. [agences]

30.10.06, distinction
En récompense à ses actions humanitaires envers les réfugiés, notamment les populations sahraouies, Ali Bouguedour, un haut cadre du Croissant-Rouge algérien, a été décoré par le président italien de la haute distinction de cavalier de l’Ordre de l’étoile de solidarité. [La Tribune, 30.10.06]

SOLIDARITE

26.10.06, Naples
La citoyenneté d'honneur de la ville de Naples a été accordée à Aminatou Haidar , en signe de gratitude pour sa lutte pour le respect des droits de l'homme au Sahara Occidental. [iFatti, 26.10.06]

28.10.06, caravane
Une caravane de solidarité est partie du port de La Spezia, transportant aide alimentaire et matérielle pour les camps sahraouis.

03-05.11.06, EUCOCO
Lors d'une conférence de presse en prélude à l’EUCOCO, le président de la République sahraouie, Mohamed Abdelaziz, a insisté pour que "l'Espagne assume ses responsabilité dans la décolonisation du Sahara Occidental"
La 32ème Conférence européenne de coordination et d'aide au peuple sahraoui (EUCOCO) s’est ouverte à Vitoria (capitale du Pays basque), en présence d’environ 600 participants dont de nombreuses délégations et personnalités de renom international. Le président sahraoui, le président du Gouvernement autonome basque, Juan José Ibarretxe ainsi que des autorités de Vitoria ont participé à la cérémonie d’ouverture.
[dépêches SPS ]  [Sahara-Info]

PROCHAINEMENT

Entretien à TV5 Afrique de Jean Lamore sur la question du Sahara Occidental dans l'émission "Et si vous nous disiez toute la vérité". Cette émission est diffusée en France, Belgique et Suisse le 6 novembre à 6h30 du matin; en Afrique le 5 novembre à 12h30 GMT et au Canada le samedi 4 novembre à midi.

11.11.06, 12 h., Madrid: Marcha desde la Glorieta de Atocha hasta la Plaza Mayor por la "Libertad del pueblo saharaui", “Contra la tortura y la violación de los derechos humanos en el Sáhara”, “Por la descolonización e independencia del Sáhara Occidental”. Infos: ceas-sahara@ceas-sahara.es

06-20.11.06, Otros pueblos, otras culturas. Sahara Occidental: el sentimiento de un pueblo. Ciclo de conferencias sala diáfana del centro cultural de Caja cantabria c/ Tantin - Santander  Org.: Cantabria por el Sahara.
lunes, 6 de noviembre de 2006 a las 20 h. conferencia Elena O’Callaghan i Duch: presentación del libro "el color de la arena".
lunes, 13 de noviembre de 2006, a las 20h conferencia
Gonzalo Moure: cultura saharaui, cultura española: mas que amigos, hermanos.
lunes, 20 de noviembre de 2006, a las 20h conferencia
Liman Boicha: poesia saharaui contemporánea y generación de la amistad.

07.11.06, La Hermandad de Veteranos de Tropas Nómadas del Sáhara: Tercer Ciclo de Conferencias en el Centro Cultural de los Ejércitos (Gran Vía, 13, Madrid). 7 Noviembre. 19:00 horas "Sáhara: Desde los orígenes hasta el Islam" por Gerardo Aceredea Valdés, Coronel de Infantería, Licenciado en Geografía e Historia.

INTERNET

Nouveau site

VIDEO

Mise au point de la Revista Futuro Saharaui, 23.10.06.
Aclaración desde la Revista Futuro Saharaui, 23.10.06.

ANALYSIS: Morocco - Maghreb

OPINIONS: http://opinions.arso.org
 

NOUVELLES PUBLICATIONS
[Il est possible que des liens externes vers des journaux ne soient plus valables après quelques jours]

Français
>> Revue de la presse internationale francophone


English
>> English publications on Sahara Update mailinglist: http://groups.yahoo.com/group/Sahara-update/messages

Castellano
>> Revista de la prensa en español

Italiano


Deutsch



Vous pouvez vous inscrire sur notre liste de diffusion pour recevoir régulièrement les Actualités hebdomadaires par e-mail


Cliquez sur le logo pour s'inscrire


[Sommaire actualités hebdomadaires] [Western Sahara Homepage]