27 février 1997:

COMMUNIQUE de l'AFAPREDESA
(Association des Familles de Prisonniers et Disparus Sahraouis)

Arrestation arbitraire

Les autorités d'occupation marocaines au Sahara Occidental continuent de mener en toute impunité leur politique répressive à l'encontre de la population sahraouie.
Monsieur MANNI MOHAMED CHAOUI, citoyen sahraoui âgé de 30 ans, vient d'être arrêté le 8 février 1997 à Smara. Il avait déjà fait l'objet d'une arrestation par les forces d'occupation marocaines en août 1990 et avait été incarcéré pendant 7 mois au centre de détention secret des CMI (Compagnies Mobiles d'Intervention) à El Ayoun.
L'AFAPREDESA condamne cette nouvelle exaction commise par les autorités marocaines dans les territoires occupés du Sahara Occidental.
L'AFAPREDESA appelle toutes les organisations de défense des Droits de l'Homme à agir rapidement afin que Monsieur MANNI MOHAMED CHAOUI soit libéré immédiatement.
L'AFAPREDESA leur demande également de dénoncer l'impunité dont bénéficient les autorités d'occupation marocaines au Sahara Occidental dans leur politique répressive à l'encontre de la population sahraouie.

Paris, le 27.2.97

AFAPREDESA
B.P. 12
Tindouf (Algérie)
tél.: 213 7 93 23 32
Fax: 213 7 93 15 68

Bureau pour l'Europe
9, Rue Philibert Lucot
75013 Paris (France)
tél.: (33 1) 45 85 19 79
Fax: (33 1) 45 85 19 79


[COMMUNIQUES] - [Homepage Sahara occidental]